Publié le 19 Octobre 2017

CSG compensée mais revalo décalée...

Article publié le mardi 17 octobre 2017
  • Version imprimable
 
  • facebook
  • google
  • twitter

Lors du rendez-vous salarial du 16 octobre, le gouvernement via son Ministre des comptes publics Gérard Darmanin a annoncé le décalage du calendrier des revalorisations (PPCR), mais la prise en compte des nouveaux collègues pour la compensation de la CSG. Explications...

Le protocole Parcours Professionnels Carrières Rémunérations (PPCR) sera bien mis en oeuvre dans son intégralité. Pour rappel, il a été signé favorablement par l'UNSA cliquez ici. Mais les mesures de revalorisation des grilles de rémunération pour 2018 seront reportées de douze mois et effectives en 2019. Même chose pour les mesures 2019, reportées en 2020. Il n'y pas de changements pour 2017. Le gel de la valeur du point d'indice à lui aussi malheureusement été confirmé.

Une réunion supplémentaire sur les conséquences de cette annonce de "décalage" du calendrier PPCR a été obtenue. Elle devrait avoir lieu avant le 6 novembre.

Pour la compensation de la CSG et le gain de pouvoir d'achat ?

Le dispositif mis en place compensera seulement la hausse de la cotisation sociale généralisée (CSG) et couvrira tous les collègues. L’assiette prise en compte couvrira bien tous les revenus assujettis à la CSG. A partir de 2018, la CSG passera de 7,5% à 9,2% sur votre bulletin de paye et une ligne apparaitra : indemnité "compensation CSG".

Le dispositif devrait permettre d’éviter que les collègues à temps partiel soient les grands perdants lors de leur reprise à temps plein. De plus, les futurs recrutés toucheront eux aussi une indemnité. Celle-ci sera recalculée annuellement en 2018 et 2019.

Mais, au final, les agents publics ne gagneront pas de pouvoir d’achat comme les autres actifs, contrairement aux promesses du Président de la République. L’UNSA déplore qu’en conséquence, sur la feuille de paye du mois de janvier 2018, la rémunération sera en baisse en raison des hausses de cotisations « retraite » des fonctionnaires (réforme "Fillon" des retraites de 2003).

Et après ? Pétition "salaires et carrières"

A l’heure du Grand chantier sur l’action publique 2022, et malgré la confirmation du maintien de la GIPA pour l’année 2017, l’UNSA rappelle qu’aucune réforme ne devrait se faire sans les agents publics.

Les annonces d’aujourd’hui ne sont pas les signaux positifs que l’UNSA attendait. C'est pourquoi il est important de rester mobiliser sur ce dossier. Soutenez cette revalorisation malgré le décalage de calendrier décidé par le gouvernement en signant la pétition cliquez ici et rejoignez les 20 000 premiers signataires

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2017

CHSCT départemental  du jeudi 5 octobre.

Les représentants des personnels ont voulu voir traiter les sujets suivants :

1/Registre santé et sécurité du travail dématérialisé : méthodologie de l’analyse

La mise en service de la nouvelle application est faite. Le CHSCT 51 étudiera 3 fois dans l’année ces remontées. Les registres papier existent toujours. Le conseiller de prévention continuera à demander aux écoles et établissement de lui remonter les registres.

Actuellement 13 signalements ont été faits par le biais numérique depuis le début de l’année.

Nous regrettons que la liste des membres du CHSCT ne soit pas en lien sur la même page que le registre dématérialisé. Une meilleure cohérence serait bienvenue sur la page du rectorat.

Avis de l’UNSA : cette application était une demande des représentants des personnels et constitue un progrès.

2/ Elaboration du DUER , document unique d’évaluation des risques

Nous constatons que la rubrique des RPS Risques Psycho sociaux n’apparait pas toujours dans tous les DUER.

L’UNSA demande à ne pas oublier les directeurs d’école, et surtout une formation à l’élaboration de ce Duer pour tous les directeurs. Nous faisons remarquer que les chefs d’établissement dans le 2nd degré ont une application pour les accompagner dans cet exercice.  Le côté RPS ne vient que peu à l’esprit . Lorsqu’il y a une  mauvaise ambiance dans l’équipe, il  est assez difficile d’en parler. Dans le 1er degré, cela consiste surtout au recensement des risques d’ordre matériel, il est difficile d’en faire un outil abouti car il n’y a pas de vrais moyens d’action et d’évaluation.

L’IA-DASEN indique que le pilotage doit être participatif. La mise en place se met doucement, la démarche doit s’approprier sur du temps long. 

 L’Inspecteur santé et sécurité au travail indique que concernant les RPS, il y a des formations au plan académique sur la « confiance en soi », par exemple, et déplore que ces formations n’attirent que peu les personnels.  Nous le déplorons aussi.

4/ COLLEGE JOLIOT CURIE : enquête

Le CHSCT D avait mené une enquête suite à une situation de crise l’an passé.

Une délégation du CHSCT a rencontré le nouveau principal et a abordé avec lui tous les points qui posaient problème :  matériel / la vie, le climat scolaire/ le management de l’équipe, l’accompagnement et la formation des agents/enseignants

Le changement positif de climat scolaire  est évident. Les  relations partenariales  à l’extérieur sont renforcées, ainsi qu’une liaison plus forte avec les parents (difficile car fort turn-over- Beaucoup de précarité sur Reims, plateforme d’accueil de « migrants ». Fragilité du public accueilli.)

Un  espace d’expression ouvert à l’ensemble des personnels sera donné en janvier/février ce qui clôturera l’enquête.  

L’IA-DASEN remercie les membres du CHSCT pour leur posture d’écoute, d’objectivité et de discernement.   

Pour l’UNSA, cette enquête a été très constructive. Administration et représentants des personnels ont travaillé dans le même sens pour le rétablissement de conditions de travail sereines.

 

5/ AMBIANCE THERMIQUE EXTREME EN PERIODE DE CANICULE

L’épisode de canicule des mois de juin a démontré que nombreux sont les locaux insuffisamment ou pas du tout isolées thermiquement de façon adaptée pour les grosses chaleurs. De nombreux enseignants nous ont fait part de températures  de plus de 30 voire 38/40  degrés dans leur salle de classe, sur plusieurs jours consécutifs. Ils ont parfois contacté les collectivités pour faire état de cette situation, sans effet. Ce n’est pas un sujet qui semble être pris au sérieux en dehors des épisodes de canicule.

Les membres du CHSCT demandent à ce que les collectivités soient interpelées par Monsieur l’Inspecteur d’académie, puisque ce sont elles qui ont la compétence des locaux pour les sensibiliser et leur demander de trouver des solutions adaptées lors des épisodes de fortes chaleurs. Il est évident que les épisodes de canicule ne manqueront pas de se reproduire régulièrement avec les changements climatiques. Il est dans les attributions  des responsables des locaux de le prendre en compte  et de procéder à des aménagements adaptés.

L’IA DASEN est en accord avec la demande et propose de contacter l’association des maires de la Marne pour échanger sur cette question.

Avis du SE-UNSA : le SE-UNSA 51 avait fait une enquête rapide sur les températures dans nos locaux. Nous avions déjà transmis au Dasen les témoignages remontés par cette enquête. Nous espérons que forts de l’avis du CHSCT et l’appui du Dasen, les collectivités prendront mieux en compte les demandent et apporteront des solutions. Nous conseillons de mettre ce sujet à l’ordre du jour des conseils d’école. Les collectivités prévoient leurs budgets annuels, c’est le moment de travailler le sujet.

6 / PROGRAMMATION 2017 2018   du CHSCT :

Les visites : nous nous rendrons dans un collège rural, un groupe scolaire de type éducation prioritaire sans en avoir le label), un lycée fusionné LGT/LPO  

Nous retravaillerons le protocole de visite avec la psychologue du travail du rectorat.

Nous souhaitons travailler sur un gros dossier : conditions de travail en présence d’élèves dont le comportement est hautement perturbateur. Nous constatons les remontées de dépôt des saisines sur le registre SST sur cette thématique. Mais également nous rassemblons de nombreux témoignages que nous recevons en tant que représentants des personnels. Le comportement de ces élèves très difficiles, au comportement hautement perturbateur (crises, agressions verbales, physiques , violences …) , provoque du stress, un mal être au travail voir une altération de la santé. C’est une thématique à travailler en CHSCT. Nous pensons qu’il est nécessaire de nous pencher sur l’élaboration d’un protocole de prise en charge de ces élèves, mais aussi d’accompagnement des enseignants.

L’IA Dasen accorde le groupe de travail sur cette thématique. Nous pourrons travailler en collaboration avec l’administration pour faire un état des lieux de l’existant et faire ensuite nos propositions.

Avis de l’UNSA : Le SE-UNSA travaille cette question nationalement  et dans un ensemble de départements. La réflexion est globale et a été portée d’ailleurs en CHSCT ministériel.  Beaucoup de collègues sont en attente d’un réel intérêt porté par l’institution sur cette réalité de plus en plus fréquente.  

http://sections.se-unsa.org/51/UserFiles/Image/Image1%20base2.pngDélégués UNSA Education au CHSCT D de la Marne : Aline GEERAERTS, Jean-Michel ALAVOINE, Nacima FARES, Valérie De SCHUTTER

 

Contact :  UNSA EDUCATION, Maison des syndicats, 15 BD de la PAiX , BP 30149 , 51055 REIMS cedex

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CHSCT

Repost 0

Publié le 13 Octobre 2017

Découvrez les établissements dans lesquels A et I Unsa Reims sont allés à la rencontre des collègues. De nombreuses réponses ont été apportées aux différentes interrogations que vous aviez, nous sommes là aussi pour ça.

C'est avec plaisir que nos visites continuent... Peut être chez vous demain... !!
Visite du Centre d'Information et d'Orientation de Sedan, Sedan - Ardennes le 13/09/2017Visite du Centre d'Information et d'Orientation de Sedan, Sedan - Ardennes le 13/09/2017

Visite du Centre d'Information et d'Orientation de Sedan, Sedan - Ardennes le 13/09/2017

Visite du collège Turenne, Sedan - Ardennes le 20/09/2017Visite du collège Turenne, Sedan - Ardennes le 20/09/2017

Visite du collège Turenne, Sedan - Ardennes le 20/09/2017

Visite du lycée Pierre Bayle, Sedan - Ardennes le 20/09/2017Visite du lycée Pierre Bayle, Sedan - Ardennes le 20/09/2017

Visite du lycée Pierre Bayle, Sedan - Ardennes le 20/09/2017

Visite du Centre d'Information et d'Orientation de Reims, Reims - Marne le 22/09/2017Visite du Centre d'Information et d'Orientation de Reims, Reims - Marne le 22/09/2017

Visite du Centre d'Information et d'Orientation de Reims, Reims - Marne le 22/09/2017

Visite du lycée des métiers Bazeilles, Bazeilles - Ardennes le 27/09/2017Visite du lycée des métiers Bazeilles, Bazeilles - Ardennes le 27/09/2017

Visite du lycée des métiers Bazeilles, Bazeilles - Ardennes le 27/09/2017

Visite du collège Élisabeth de Nassau, Sedan - Ardennes le 27/09/2017Visite du collège Élisabeth de Nassau, Sedan - Ardennes le 27/09/2017

Visite du collège Élisabeth de Nassau, Sedan - Ardennes le 27/09/2017

Voir les commentaires

Rédigé par Mickaël ADAMKIEWICZ

Publié dans #VISITE ETABLISSEMENT

Repost 0

Publié le 13 Octobre 2017

DÉTONATION ?

 

Madame Florence Robine, rectrice de la région académique du Grand Est, déclare à l'AEF jeudi 12 octobre 2017 vouloir aller plus loin sur la mutualisation et le partenariat entre académies.

On pourrait s'interroger sur le fait de savoir si madame la rectrice s'est autorisée ou a été autorisée à s'exprimer alors même que la mission nationale mise en place suite à l'expérimentation pour la Normandie, en est à ses balbutiements, et n'est censée n'avoir encore rien écrit... 

Voici en tout cas la première détonation d'un phénomène que nous savions enclenché.

Le cas est d'école : le Grand Est fait partie de ces régions où l'unicité de recteur pourrait sembler la plus problématique. D'où l'importance de réfléchir à des solutions afin de faire entendre la voix de l'éducation nationale face, comme le dit très bien la rectrice de la région académique, à des collectivités et un Etat en région déjà structurés.

Si le choix déjà mis en œuvre  de la mobilité fonctionnelle plutôt que de la mobilité géographique nous convient, la restructuration annoncée des établissements nous interroge, car toujours les mêmes questions se posent : quelles conséquences pour les personnels et en même temps quels avantages pour l'école ?

Avancer « résolument » déclare Mme Robine, A&I UNSA est aussi résolu à ce qu'au delà "des réunions du haut encadrement qui sont menées", les personnels soient des acteurs de leur propre changement !

A&I UNSA y contribuera tant par le dialogue social que par l'action, si nécessaire.

Pantin, le 13 octobre 2017

 

Jean-Marc Bœuf

Secrétaire général

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #DIVERS

Repost 0

Publié le 11 Octobre 2017

Le syndicat A et I est heureux de vous annoncer que grâce à notre intervention, toutes les restrictions médicales des agents en collège dans les Ardennes ont été levées par la médecine du Travail.

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #DIVERS

Repost 0

Publié le 15 Septembre 2017

Mardi 10 octobre appel unitaire à une journée d’action

Toutes les organisations syndicales de la fonction publique appellent à une journée d’action avec grève, manifestation et rassemblement le Mardi 10 octobre 2017 jour du rendez-vous salarial.

Lire la suite http://www.unsa-fp.org/?Mardi-10-octobre-appel-unitaire-a-une-journee-d-action

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2017

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CONCOURS - EXAMENS

Repost 0

Publié le 10 Septembre 2017

Bonjour à tous

En PJ (trombone) vous trouverez le nouveau modèle d'emploi du temps actualisé pour les collègues en EPLE et pour l'année scolaire 2017-2018.

Bonne rentrée à tous

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #EMPLOI DU TEMPS

Repost 0

Publié le 31 Août 2017

Cher(e)s collègues,

J'espère que vous avez passé un très bel été. Toute l’équipe d’A et I Unsa Reims vous souhaite une très belle reprise.

L’année 2017 est marquée par les élections présidentielles avec un nouveau gouvernement en place. Notre programme de travail syndical intègre, entre autres, PPCR qui est une belle avancée mais insuffisante pour les personnels administratifs ainsi que la requalification de nos emplois et nos indemnités… tous ces dossiers font partis de nos priorités.

La hausse de la CSG pour les fonctionnaires est un autre dossier que nous suivons au sens plus large pour tous les fonctionnaires qui génère de l’inquiétude car il y aura forcément un impact sur nos salaires.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de la progression et de l’évolution de chaque dossier par les lettres infos diffusées régulièrement. Si vous n’êtes pas encore inscrit sur le blog du syndicat, n’hésitez pas à le faire : http://www.aeti-ac-reims.com/ (newsletter)

Toutes les militantes et tous les militants d’A et I UNSA seront, chaque jour, à vos côtés pour cette nouvelle année scolaire.

Nous vous invitons à nous contacter pour que notre syndicat puisse vous accompagner et répondre à vos demandes.

La meilleure façon de soutenir le syndicalisme positif, combatif et efficace qu’incarne l’UNSA, est évidemment de nous rejoindre. Alors comme le font des milliers de collègues supplémentaires chaque année, n’hésitez pas : adhérez !
 

C’est un acte simple qui permet d’être encore mieux défendu et qui donne de la force à nos exigences et nos valeurs.

 

Nacima FARES

Secrétaire Académique A et I UNSA Reims

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #DIVERS

Repost 0

Publié le 1 Août 2017

90 Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant au titre de l'année 2018 l'ouverture d'un concours interne pour le recrutement d'attachés d'administration de l'Etat pour les services et établissements publics relevant des ministres chargés de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche
 https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035329517&dateTexte=&categorieLien=id

91 Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant, au titre de l'année 2018, l'ouverture d'un concours réservé pour le recrutement d'attachés d'administration de l'Etat dans les services et établissements publics relevant des ministres chargés de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035329521&dateTexte=&categorieLien=id
95 Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant, au titre de l'année 2018, l'ouverture d'examens professionnels pour l'avancement au grade de secrétaire administratif de classe exceptionnelle de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035329537&dateTexte=&categorieLien=id

96 Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant, au titre de l'année 2018, l'ouverture d'examens professionnels pour l'avancement au grade de secrétaire administratif de classe supérieure de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035329541&dateTexte=&categorieLien=id

97 Arrêté du 10 juillet 2017 autorisant, au titre de l'année 2018, l'ouverture d'un examen professionnel pour l'avancement au grade d'attaché principal d'administration de l'Etat dans les services et établissements publics relevant des ministres chargés de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035329545&dateTexte=&categorieLien=id

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CONCOURS - EXAMENS

Repost 0