Publié le 17 Juin 2019

RI Intersyndicale CIO-DRONISEP-SAIO 13/06

cher.e collègue, 

Le jeudi 13/06/2019 après-midi  a eu lieu une Réunion d'Information Intersyndicale (RII-S) (A&I UNSA, SGEN CFDT et SNES FSU) au CIO de Charleville-Mézières dans les Ardennes à destination des personnels des DRONISEP, CIO, SAIO (PsyEn, DCIO et agents administratifs) de l'académie de Reims. Plusieurs points ont été abordés à savoir : 

- le devenir des personnels de la DRONISEP 

- l'avenir des CIO ( fermeture prévue de 250 CIO sur 400 existant et fonctionnement en "réseau" lycées)

- la signature du "cadre national de référence " entre l'Etat et Régions de France le 28 mai dernier

- le gel des postes administratifs des CIO (SAENES et ADJAENES) au mouvement pour la rentrée prochaine

- mission des SAIO dans les rectorats liées au projet de mutualisation avec les autres académies de la région.

- les actions à venir (dont la journée nationale mardi 18 juin à Paris, avec demande d'audience au Ministère).

communiqué de presse A&I UNSA 

Dans les Dronisep, il est prévu la passation de 200 emplois temps plein aux régions. Les grandes régions vont déterminer les compétences attendues dont elles ont besoin. Pour les collègues de l’ONISEP  le délai pour mise en application de la mise à disposition était prévue fin décembre 2019 serait repoussée fin août 2020,

Pour l'avenir des CIO il y en a qui ferment encore dans certaines académies, l'objectif annoncé étant de garder un CIO par département soit la fermeture de 250 CIO sur les 400 restants.

 

Signature du cadre de référence entre l’Etat et les Régions de France  le 28 mai dernier

La volonté est d'externaliser ! Jobirl, énergie jeunes ont déjà des conventions signées avec l'Education Nationale. Ils officient déjà dans les Ardennes. Regardez aussi la plateforme « inspire ». Que dire de PIA 3 (programme d'Investissements d'Avenir) ? Le MOOC « solutions numériques pour l'orientation vers les études supérieures » a été doté de 10 millions d'euros. Le second appel à projet « dispositifs territoriaux pour l'orientation vers les études supérieures » a bénéficié de 70 millions d'euros ! Les 8 premiers lauréats ont été retenus par l'Etat pour un cofinancement de 37 millions d'euros ! On est déjà à 117 millions d'euros, combien de CIO pourrait-on créer avec cette somme ?

 

Les collègues ressentent une incompréhension totale vis à vis de l'employeur. Les conditions de travail ainsi que la reconnaissance de leurs métiers s'en retrouvent bafouées. La problématique de se faire entendre quand on est peu représentatif sur la masse salariale globale de l'éducation nationale n'aide pas les collègues à montrer leurs revendications. L'académie de Reims ne communique pas les éléments dont elle est en possession alors que dans d'autres académies ce n'est pas le cas. Le gel des postes administratifs lors des mouvements des SAENES et ADJAENES est le début  de la mise en route de l'engrenage sur le devenir des services d'orientations.

 

Récemment lors de la sortie du décret 2019-375 du 26 avril 2019 relatif à l'expérimentation de la mise à disposition des régions de fonctionnaires et d'agents de l'Etat exerçant dans les services et établissement relevant du ministère de l'éducation nationale, mission orientation. A&I UNSA, par un courrier du 04/05/19, a demandé à Madame la Rectrice sa position concernant l'expérimentation pour 3 ans dans l'académie de Reims (Voir lien ci-contre http://www.aeti-ac-reims.com/2019/06/experimentation-decret-2019-375-26/04/19.html ). Aucune réponse écrite n'a été apportée à ce jour. Seule, la réponse orale lors de la CAPA des ADJAENES du 04/06/2019 par M le Secrétaire Générale Adjoint DRH du rectorat de Reims qui notifiait que Madame la Rectrice de l'académie de Reims n'avait pas l'intention d'être candidate à l'expérimentation. Nous sommes donc en attente d'une réponse officielle sur la position de l'employeur.

 

l'intersyndicale A&I UNSA, SGEN CFDT et SNES FSU

 

Au CTMEN du 12/06/2019, la fédération UNSA EDUCATION a porté sa déclaration liminaire à Monsieur le Ministre de l'éducation Nationale et plus particulièrement sur les CIO en expliquant que sur le terrain, certains rectorats relancent une nouvelle politique de fermetures de CIO, dont les collègues sont parfois avertis incidemment pour des déménagements prévus en juin. Cette absence de dialogue social, ce mépris à l’égard du personnel sont insupportables. la fédération UNSA EDUCATION a tenu à rappeler que les CIO sont des lieux d’accueil où la synthèse entre les deux missions, information et orientation, peut se réaliser. Personnels éducatifs et personnels administratifs sont attachés à une culture professionnelle, construite au sein de ces centres, et aux missions qui leur sont confiées. Dès avril 2018, la fédération UNSA EDUCATION avait dit que nos collègues des CIO avaient le droit de savoir ce que serait leur sort : ils attendent toujours ou entendent des propos qui ne sont pas de nature à les rassurer et à leur permettre d'exercer sereinement leur métier. Oui, administratifs en CIO, aux côtés des psyEN, c'est un métier. Ce métier n'est pas soluble au sein de la première organisation venue, au risque de perdre une expérience et une compétence indispensable aux élèves et à leurs familles

 

 

 

 

 

 

 

Pour rappel A&I UNSA, le SE-UNSA et la fédération UNSA éducation sont fermement opposées à la fermeture des CIO. Ci dessous les différents communiqués :

A&IUNSA : http://www.aeti-ac-reims.com/2018/06/contre-la-fermeture-des-cio-et-le-transfert-des-dronisep-aux-regions.html

SE UNSA espace PSyEn :  http://enseignants.se-unsa.org/-PsyEN-110-

 12/04/18 :http://www.unsa-education.com/Orientation-clarifier-le-projet-avant-de-decider

CSE 12/04/18 : http://www.unsa-education.com/CSE-l-UNSA-Education-demande-des-precisions

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CIO, #REUNIONS D'INFOS

Repost0

Publié le 16 Juin 2019

courrier intersyndical du 14 juin 2019

Cher.es collègues

une demande d'audience auprès de Monsieur le Président de la Région Grand Est  a été faite par les représentant.e.s  des personnels de direction SNPDEN UNSA, ID FO et SGEN CFDT ainsi que les représentant.e.s des personnels d'administration et d'intendance AI UNSA des 3 académies de Reims, de Nancy Metz et Strasbourg suite aux nombreuses informations qui ont été diffusées ces dernières semaines. Effectivement plusieurs dossiers d’actualité   doivent être abordés comme :

- le plan de qualité de service et de valorisation des métiers

- de l'autorité fonctionnelle des gestionnaires et proviseurs de lycée 

- les logements de fonction

- les disparités de fonctionnement entre maisons de région

La demande d'audience a été faite pour une rencontre avant les vacances d'été. A ce jour nous attendons la réponse de Monsieur le Président de la Région Grand Est.

 

cordialement

 

Les Secrétaires Académiques d'A&I UNSA des 3 académies de la Région Grand Est

Les Secrétaires Académiques d'A&I UNSA des 3 académies de la Région Grand Est

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #EPLE, #INTERSYNDICAL.E

Repost0

Publié le 14 Juin 2019

CR A&I UNSA REIMS du GT N°2 simplification administrative 03/06/2019

GT N°2 SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE

03/06/2019

Che.r.e collègue 

A&I UNSA a participé au Groupe de Travail URCA le 12/06/19 concernant la simplification administrative. avec uniquement la présidence et non les chef.fe.s de services comme demandé par les OS *.

A&I UNSA remercie les collègues de l'URCA qui ont répondu au questionnaire (http://www.aeti-ac-reims.com/2019/05/questionnaire-anonyme-urca.html) envoyé en amont des GT afin de pouvoir faire remonter de façon anonyme à la présidence les interrogations et remarques du terrain. Il y a eu un envoi par courrier en amont de ce GT afin que la présidence de l'URCA puisse prendre connaissance des demandes.

Un Compte rendu rapide a été fait en pièce jointe de cet article.

A&I UNSA  a à cœur de s'occuper de tous les personnels de l'académie y compris des collègues de  l'enseignement supérieur.

*Suite aux courriels envoyés par l’ensemble des organisations syndicales concernant la présence des personnels de l’URCA aux différentes réunions dans le cadre du dialogue sociale, Le président a donné son accord pour que ces réunions syndicales  (GT) soient organisées uniquement avec la présidence (sans les services centraux). 

cordialement

les représentant.e.s du personnel de l'URCA http://www.aeti-ac-reims.com/2014/04/les-elus-cpe-et-ccp-ant.html

 

courrier A&I UNSA questions sur le GT N°2 Simplification Administrative du 03/06/2019

courrier de M le Président de l'URCA pour la mise en place du GT simplification administrative

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, #GT

Repost0

Publié le 12 Juin 2019

 

               COMPTE-RENDU DE LA C.A.P.A DES SAENES DU 12 juin 2019

Présents :

5 représentants de l’Administration.

8 représentants syndicaux.

(3 titulaires et 2 suppléants A&I-UNSA/ 1 titulaire et 1 suppléant CGT -EDUC’ACTION/ 1 titulaire SNASUB-FSU)

 

Le quorum étant atteint, M. BOURGERY a déclaré la séance ouverte à  14h50.

Secrétaire de séance : Le SNASUB /FSU

 

1 – APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA CAPA DU 1er avril 2019  :

 

Aucune observation n’étant apportée, le procès-verbal est adopté à l’unanimité.

 

2 – TITULARISATION au 1er Septembre 2019 DES SAENES :

  • Sur 17 personnes concernées (13 en classe normale, 2 en classe supérieure, 2 par voie contractuelle), toutes obtiennent un avis favorable.

Voté à l’unanimité

 

3 – DEMANDES DE RENOUVELLEMENT DE DETACHEMENT ET DEMANDES DE DETACHEMENT ENTRANT

 

 - 5 demandes de renouvellement : elles ont toutes reçu un avis favorable.

- 6 demandes de détachement dans le corps des SAENES ont reçu un avis favorable de leur administration d’origine. Elles seront reçues pour voir si le profil convient aux fonctions de SAENES et étudiées une fois que tous les personnels de l’académie seront affectés. 1 demande est écartée car inapte aux fonctions d’enseignant et administratives.

Voté à l’unanimité

 

4 - RECLASSEMENT DE PERSONNELS ENSEIGNANTS (déjà en fonction)

 

- 2 reclassements dans le corps des SAENES du personnel enseignant.

Voté à l’unanimité

 

5– DEMANDE D’INTEGRATION :

 

- 1 demande d’intégration, après détachement, par un professeur des écoles dans le corps des SAENES a reçu un avis favorable du supérieur hiérarchique.

Voté  à l’unanimité

 

6 – MUTATIONS :

 

28 personnes ont demandé une mutation + 2 du mouvement inter-académique

1 Situation particulière a été soulevée et une solution peut être proposée.

66 %  des demandes ont obtenu une mutation.

29 postes vacants avant mouvement et 22 après.

 

7 - TABLEAU D’AVANCEMENT POUR L’ACCES AU GRADE DE SAENES CL. EXCEPTIONNELLE

 

A la dernière CAPA, Mr Berthou Romain, avait été retenu pour l’accès au grade de SAENES classe exceptionnelle par liste d’aptitude. Or, il a été reçu à l’examen professionnel de classe exceptionnelle. En conséquence, une promotion peut être accordée à un autre candidat.

 

Compte tenu des propositions des membres de la CAPA : Madame PERARDEL Jacqueline obtient cet avancement

 

8 – QUESTIONS DIVERSES :

  • A&I-UNSA souligne la situation difficile qu’à rencontré une collègue lors de sa nomination dans un établissement ou 4 secrétaires et 2 proviseurs adjoints étaient nouvellement nommés. Il est demandé au rectorat de voir si un tutorat pourrait être envisagé pour aider les collègues qui se retrouveraient dans ces situations.

Mr Bourgery indique, qu’effectivement, il faudrait voir ce que l’on peut mettre en place pour aider les agents nouvellement nommés en établissement et qui doivent être tout de suite opérationnel.

  • A&I-UNSA demande des précisions quant à la possibilité de demander une délégation rectorale pour les personnels de catégorie B sur des postes de catégorie A.

Mr Bourgery souligne qu’il ne veut pas instituer un mouvement parallèle et que la démarche doit être une démarche individuelle des personnels.

Il n’y aura pas de nouvelle publicité de postes  vacants : les personnes intéressées par une démarche de demande de dérogation rectorale sont invitées à se rapprocher du service de la DPATE courant de l’été car les affectations des concours internes et externes ne sont pas encore effectuées, ni les personnes retenues sur liste d’aptitude.

L’utilisation de la délégation rectorale ne prévaut pas d’une promotion l’année suivante sur la liste d’aptitude mais est un élément de l’appréciation de l’expérience professionnelle globale du candidat.

 

La séance est levée à 16h50

 

Les représentants A&I-UNSA : Patrick Michel, Cyril Henry, Marie Boizet, Alexandra Féraux et Paulina Lelarge.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CAPA

Repost0

Publié le 12 Juin 2019

Communiqué de presse A&I UNSA

Les centres d'information et d'orientation,

une administration au service des élèves et des familles

Le 18 juin, les psyEN seront mobilisés pour défendre le service public d’orientation.

À cette occasion, A&I UNSA, première organisation des personnels administratifs, tient à rappeler que les CIO sont des lieux d’accueil où la synthèse entre les deux missions, information et orientation, peut se réaliser. Nos collègues sont attachés à une culture professionnelle construite au sein de ces centres et aux missions qui leur sont confiées. Dès avril 2018, nous avions dit que nos collègues des CIO avaient le droit de savoir ce que serait leur sort : ils attendent toujours ou entendent des propos qui ne sont pas de nature à les rassurer et à leur permettre d'exercer sereinement leur métier. Oui, administratifs en CIO, aux côtés des psyEN, c'est un métier. Ce métier n'est pas soluble au sein de la première organisation venue, au risque de perdre une expérience et une compétence indispensable aux élèves et à leurs familles.

Pantin, le 12 juin 2019

Jean-Marc Bœuf

Secrétaire général

Contact presse

Jean-Marc Boeuf, Secrétaire général

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost0

Publié le 9 Juin 2019

cher.e.s collègues

un Groupe de travail concernant les demande de formations professionnelles pour les personnels a eu lieu mardi 29 mai 2019 au Rectorat de Reims.

 

Etaient présent·e·s :

Représentant·e·s  de l’administration :

Membres titulaires :

M. BOURGERY, Secrétaire général adjoint, Directeur des ressources humaines au rectorat de l’académie de Reims, 

Mme SCHMIDT, Cheffe de bureau de la DPATE 2 au Rectorat de Reims

Mme HOFMANN,Cheffe de division de la DPATE au Rectorat de Reims

 

UNSA EDUCATION Représentant·e·s  du personnel :

Membres titulaires :

M. François SIMON, secrétaire académique - SNIES UNSA

M. Mickaël ADAMKIEWICZ, secrétaire académique - A&I/UNSA

 

M Bourgery, SGA DRH rappelle qu’Il y a un contingent de 12 mois par BOP pour la formation professionnelle à savoir pour le BOP 141, 230 et 214.

 

Un constat est fait qu’il y a eu très peu de demandes de conges de formations professionnelles l’année dernière.

Une demande avait obtenu de 9 mois.

une demande avait obtenu 7 mois. La formation a été faite.

une autre demande avait obtenu 5 mois. La formation a été faite

la dernière demande avait été demandée mais l'agent a renoncé.

 

Pour l’année prochaine, il y a 3 demandes de congés de formations professionnelles 2019 2020. Le constat est fait qu’il y a très peu de demandes encore une fois pour l'année prochaines.

Apres le GT il y a eu 2 demandes de formation du BOP 230 qui ont été acceptées respectivement de 9 mois pour l’une et de 6 semaines pour l’autre. La troisième personne (ADJAENES) n’a pas été acceptée. Le BOP 141 et 214 n’ont pas été utilisé donc ETP non consommés.

M. Bourgery, SGA DRH explique qu’ils pourront servir d’appui pour la mise en place d’une formation dans certains domaines. Si besoin il y a pour l’accompagnement des collègues. Ces besoins ne seront pas perdus. Un bilan sera ainsi présenté en fin d’année prochaine sur l’utilisation des BOP réservés aux congés de formation professionnelle par exemple mise en place de la RH de proximité.

La DGRH réfléchie actuellement sur l’évolution du dispositif. Elargir les champs de mise en œuvre des demandes de formations. Très peu de demande cette année. Projet avec la DAFOP de revoir à la dynamisation du PAF dans un champ large

A&I UNSA rappelle que l’employeur se porte garant de la bonne utilisation des 2 BOP sur l’année prochaine 2019/2020 au profit des agents par le biais de formations sur le projet professionnel. Un certain point de travail sur les modalités futures et des modalités d’attribution de congés de formations professionnelles seront étudiés.

 

cordialement

 

les représentants du personnel de l'Unsa Education dont Mickaël Adamkiewicz d'A&I UNSA

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GT, #CONGES FORMATION

Repost0

Publié le 4 Juin 2019

 

Compte rendu de la Commission Administrative Paritaire Académique compétente à l’égard des ADJAENES

du mardi 4 juin 2019 au Rectorat de Reims (DEFINITIF)

http://www.aeti-ac-reims.com/2019/06/capa-adjaenes-mouvement-du-04/06/2019.html

 

La commission administrative paritaire académique (CAPA) compétente à l’égard des adjoints administratifs de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur s’est réunie au rectorat de Reims, sous la présidence de Monsieur Bourgery, Secrétaire Général Adjoint, Directeur des Ressources Humaines.

 

Etaient présent·e·s :

Représentant·e·s  de l’administration :

M. BOURGERY, Secrétaire général adjoint, Directeur des ressources humaines au rectorat de l’académie de Reims, Président

Mme JAFFRO Directrice des ressources humaines de l’UTT de Troyes

Mme HOFMANN, Cheffe de division de la DPATE au Rectorat de Reims

Mme SCHMIDT, Cheffe de bureau de la DPATE 2 au Rectorat de Reims

M CARRASSET, Agent comptable du lycée Jaurès de Reims

M. BERREHOUC, Proviseur au lycée Georges Clémenceau, Reims

Mme DRACHE, DPATE 2

Mme FAVEREAUX, DPATE 2

Mme FAUCHER Hélène, DPATE 2

Mme PERIN Karine, DPATE 2

A&I UNSA Représentant·e·s  du personnel :

Mme Annick AVENANT, adjointe administratif principale 1ème classe au lycée Roosevelt - A&I/UNSA (titulaire) 

M. Mickaël ADAMKIEWICZ, adjoint administratif 2ème classe au CIO de Charleville-Mézières - A&I/UNSA (titulaire) 

Mme Viviane BATONNIER, adjointe administratif principale 1ème classe  - A&I/UNSA (suppléante)

 

Après vérification du quorum, la séance est ouverte à 14H41

Madame Annick AVENANT du syndicat A&I UNSA, est désignée secrétaire adjointe de séance.

 

A&I/UNSA fait une déclaration liminaire : 

 

M le SGA DRH président demande s’il y a des déclarations liminaires, A&I UNSA en a une. Pas d’autre déclaration liminaire. La lecture est donnée. M le SGA DRH président répond sur les points évoqués dans la déclaration :

 

- Sur le point concernant la problématique constatée sur des représentant.e.s du personnel

M le SGA DRH président répond qu’il y a eu un rappel des textes et de la politique académique de Reims aux personnes concernées. Il propose d’en discuter plus en détail avec A&I UNSA à la fin de la CAPA. Il réaffirme l’importance que donne Madame la Rectrice au dialogue social.

 

- Sur le point de la transformation des CAP et CCP et de la réduction du dialogue social

M le SGA DRH président répond qu’il n’apporte pas de commentaires concernant les décisions ministérielles.

 

- Sur le point de la suppression de postes de fonctionnaires à la rentrée prochaine

M le SGA DRH président répond qu’il n’apporte pas de commentaires concernant les décisions ministérielles.

 

- Sur la demande de renégociation de l’indemnité IFSE

M le SGA DRH président informe qu’un 1er groupe de travail a eu lieu, que l’académie est en attente du ministère et que dès la ligne de conduite sera reçue, madame la rectrice ne manquera pas de réunir à nouveau les organisations syndicales pour discuter des modalités via un 2nd GT. Il explique que la revalorisation indemnitaire se fera dans les dispositions des textes avec effet rétroactif.

La DPATE précise que lors d’une précédente réunion au ministère, il a été expliqué qu’il y aura un travail important de mise en place et qu’une anticipation sera faite d’un certains nombres d’académies sur un montant minimal la DPATE a réaffirmé la mise en place d’un  GT avec les organisations syndicales dès qu’ils auront le « feu vert ».

Mme JAFFRO informe qu’à l’UTT l’agenda social est en place depuis près de 4 ans (poli-indemnitaire etc) Il y a une importance faite à valoriser les Ressources humaines à savoir l’interface entre la gestion de personnel et l’établissement. Puis la gestion de cette mise en œuvre des ressources au service des élèves et étudiants dont l’UTT à la responsabilité.

 

- Sur la demande du plan de requalification de poste (agenda social)

M le SGA DRH président répond qu’il n’apporte pas de commentaires concernant les décisions ministérielles notifiées à l’agenda social.

 

- Sur le point fait concernant les postes à l’Université au mouvement

M le SGA DRH président répond qu’il ne peut apporter de réponse en lieu et place de l’URCA dont Monsieur Pieri est absent car retenu par un Conseil d’administration. Cependant il explique que l’URCA a bel et bien proposé un poste au mouvement. Mme JAFFRO rajoute qu’il faut prendre en compte l’autonomie financière de l’URCA et son fonctionnement.

 

M le SGA DRH président donne lecture de l’ordre du jour :

  1. Mouvement intra-académique 2019
  2. Titularisations 2019
  3. Demandes de détachement entrant
  4. Information sur les congés de formation professionnelle
  5. Questions diverses.

 

1/ Mouvement intra académique 2019

 

M le SGA DRH président explique qu’il y a un vaste panel de postes vacants dans l’académie de Reims. Il ne faut pas que les agents hésitent à aller « pousser » les portes d’autres établissements. Ce n’est pas un mouvement aussi important car il y a peu de mutations.

 

Mutation des titulaires :

Le groupe de travail réuni le 17/05/2019 pour étudier la demande d’intégration d’ADJAENES venant d’académies extérieures (1 Créteil, 2 Paris, 1 Strasbourg) a retenu 4 candidat.e.s. Ces collègues ont pu participer au mouvement intra académique et obtenir satisfaction. Le mouvement inter académique n’apporte pas de source en grand nombre pour pourvoir aux vacances de postes dans l’académie.

 

Il y a 49 candidat.e.s en intra, 4 candidat.e.s en inter soit un total de 53 candidatures. 120 Vœux recensés.

34 mutations potentielles. (Rappel pour l’année dernière 51 candidat·e·s soit 47 en intra et 4 en inter, 151 Vœux recensés et 28 mutations potentielles)

61 postes vacants au total avant mouvement. 43 postes vacants après mouvement des agents titulaires (sous réserve de modification suite aux mouvements inter aca). 34 personnels mutés à l’issue du jour de la CAPA (variation possible selon les mutations inter académiques et autres facteurs).

 

Mutation des stagiaires :

Sur les 3 demandes de changement d’affectation d’ADJAENES Stagiaire il y en a eu 2 qui ont obtenu satisfaction. Une collègue ayant reçu un avis défavorable pour sa titularisation n’a pas donc pas obtenu de changement d’affectation.

 

  1. Titularisations 2019

 

Pour les adjoints administratifs stagiaires (titularisation) soit 11 (2 entrant.e.s concours et 8 entrant.e.s dont 1 en dispositif SAUVADET), il y a eu 11 avis favorables à l’issue de la période réglementaire de stage, et suite aux renouvellements faits. Pour rappel, lors de la dernière CAPA les OS avaient fait la demande de transformer les 2 avis défavorables en renouvellement de stage avec changement d’établissement pour les 2 agents à la vue de ce que l’on pouvait avoir dans leurs dossiers. Lors de la dernière CAPA en 2018 la demande avait été acceptée ce qui explique les 2 demandes de renouvellement Ces dernières ont obtenu cette année un avis favorable chacune donc une titularisation effective à la rentrée 2019/2020.

 

 

Pour les adjoints administratifs stagiaires (recrutement par voie de PACTE) soit 3 il y a eu 2 avis favorable à l’issue de la période réglementaire de stage (dont 1 qui était en renouvellement suite à l’intervention des OS pour lever son avis DEF). Un agent a un avis DEF malgré le renouvellement effectué cette année.

 

  1. Demandes de détachement entrant 2019

 

9 dossiers de candidatures à un détachement dans le corps des adjoints administratifs. (Rappel l’année dernière 17 dossiers de candidatures, et il y a 2 ans : 29 dossiers de candidatures).La liste des personnels accueillis en détachement mentionnant l’affectation sera communiquée aux organisations syndicales. L’employeur fera au préalable des entretiens avec les personnes pour la vérification de l’aptitude aux postes. Les agents seront affectés sur les postes vacants en fonction des besoins et à l’issue du mouvement académique, des affectations des lauréats des concours. M le président,  SGA DRH demande l’avis à la CAPA : Favorable pour tous. 5 motifs de raisons familiales. (Rappel l’année dernière il y en avait 4).

 

  1. Information sur les congés de formation professionnelle 2019

 

M le SGA DRH président fait savoir que suite au groupe de travail du 28/05/2019 concernant l’étude des demandes de congés de formation professionnelle pour la rentrée 2019, sur les 3 demandes faites, il y a eu 2 demandes de formation du BOP 230 qui ont été acceptées respectivement de 9 mois pour l’une et de 6 semaines pour l’autre. La troisième personne (ADJAENES) n’a pas été acceptée. Le BOP 141 et 214 n’ont pas été utilisé.

A&I UNSA rappelle que lors du GT, l’employeur s’est porté garant de la bonne utilisation des 2 BOP sur l’année prochaine 2019/2020 au profit des agents par le biais de formations sur le projet professionnel. Un certain point de travail sur les modalités futures et des modalités d’attribution de congés de formations professionnelles seront étudiés. Projet avec la DAFOP de revoir à la dynamisation du PAF dans un champ large. Un bilan sera ainsi présenté en fin d’année prochaine sur l’utilisation des BOP réservés aux congés de formation professionnelle.

 

  1. Questions diverses.

 

A&I UNSA pose la question des postes vacants au rectorat et leurs absences sur AMIA. L’employeur répond que les postes vacants (occupé par des agents non titulaires) ont été créés par les rompus de services ce qui explique qu’ils n’étaient pas disponibles au mouvement.

 

A&I UNSA demande comment vont être gérés les 2 postes au rectorat des 2 agents ADJAENES ayant obtenu la Liste d’Aptitude SAENES. L’employeur répond qu’il ne pouvait anticiper à cette CAPA la mise au mouvement des 2 postes au rectorat car les 2 agents doivent accepter leurs mutations suite à la prochaine CAPA des SAENES du 12/06/2019. Il y aura donc une information sur les mouvements SAENES. Les 2 postes du rectorat qui seraient libérés seront proposés dans l’ordre d’affectation aux autres collègues (lauréat.e.s de concours, contractuel CDI, CDD etc).

 

A&I UNSA demande si l’employeur a bien reçu son courrier concernant la demande à madame la rectrice de l’académie de Reims de sa position sur l’expérimentation de la mise à disposition des régions de fonctionnaires et d’agents de l’Etat exerçant dans les services et établissement relevant du ministère de l’éducation nationale, mission orientation (décret n°2019-375 du 26/04/19) ( http://www.aeti-ac-reims.com/2019/06/experimentation-decret-2019-375-26/04/19.html). L’employeur explique qu’une réponse est en cours de rédaction et qu’à l’heure actuelle c’est-à-dire jusqu’à aujourd’hui il n’a pas été question que l’académie de Reims soit candidate à cette expérimentation. Ce point sera évoqué au prochain Comité Technique Académique.

 

 

Informations diverses de la part de l’employeur :

 

M le SGA DRH président nous informe qu’il y eu 1 Recrutement BOE ADJAENES.

 

M le SGA DRH président nous annonce que le proviseur du Lycée saint Exupéry à Saint Dizier a fait une demande de renforcement auprès du rectorat d’un demi-poste en ADJAENES pour l'agence comptable qui gère 14 établissements. L’employeur a accepté le 28/05/2019 le demande de renforcement avec un demi-poste d’ADJAENES soit après la publication sur AMIA.  Le proviseur a demandé également la transformation du demi-poste SAENES en demi-poste d’ADJAENES pour faire un poste complet ADJAENES, l’employeur a aussi accepté cette demande. Lors de la CAPA il y a eu un examen des vœux exprimés pour savoir si le lycée saint Exupéry avait fait l’objet d’une demande dans le cadre du mouvement sur poste susceptible d’être vacant. Aucun agent n’a demandé cet établissement. Ce poste sera donc proposé à un.e lauréat.e de concours

 

Le président de la commission a clôturé la commission à 17H15

 

Les commissaires paritaires d’A&I UNSA Reims

(Mme Viviane BATONNIER, Mme Geneviève LE-BIHAN, M. Mickaël ADAMKIEWICZ, Mme Annick AVENANT).

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CAPA

Repost0

Publié le 4 Juin 2019

Ordre du jour du CTS du 29-05-2019

 

COMPTE RENDU du Comité Technique Spécial (CTS)

Mercredi 29 mai 2019 - Rectorat

 

Sous la présidence de Monsieur VINCENT Philippe, secrétaire général.

Étaient présents :

 

PHILIPPE Vincent : Secrétaire général de l’académie

VIOT Delphine : Secrétaire générale adjointe Moyens et enseignement supérieur

BOURGERY Cyrille : Secrétaire général adjoint - DRH

VAN DE VIJVER Elza : Secrétaire générale adjointe - Directrice de la DFSE

AVIGLIANO Isabelle : Secrétaire de séance – Cheffe de la BRSAP

BERTIN Pierre : Secrétaire général de la DSDEN de l’Aube

DE SOUSA-PONTE Graziella : Secrétaire générale de la DSDEN de la Marne

LAVAL Anne-Sophie : Secrétaire général de la DSDEN de la Haute-Marne

Les représentants des Syndicats

 

Introduction de Monsieur le secrétaire général

L’UNSA indique qu’il n’y a pas de déclaration préalable, mais qu’une attention particulière sera portée aux conséquences sur la situation des personnels évoquée au point 2.

Le secrétariat-adjoint est assuré par la FSU.

 

Point n°1 : Approbation du PV du CTS du 14 mars 2019

Ce point n’attire pas de remarques particulières, et est approuvé à l’unanimité.

 

Point n°2 : Avancée du projet des gestions mutualisées entre les 3 académies de la région Grand Est

Monsieur le secrétaire général précise qu’un nouveau projet travaillé en collaboration avec les 3 rectrices a été transmis il y a quelques jours au ministère. Les ministères se donnent le mois de juin pour les valider.

Actuellement, le dialogue social est au niveau ministériel ; par la suite, les recteurs seront autorisés au dialogue social avec leurs personnels.

Il est confirmé que les rectorats académiques restent autonomes. Un recteur de région a autorité sur des autres recteurs, l’un d’eux est délégué à l’enseignement supérieur. Un secrétaire régional sera chargé des affaires régionales, avec une collaboration entre les services. Il est garanti qu’il n’y aura aucune mobilité forcée. Mais Monsieur le secrétaire général souligne que l’école évolue, et les métiers de l’école évoluent aussi, ainsi des agents pourront muter pour de nouvelles missions s’ils le souhaitent.

 

Point n°3 : Point sur le RH de proximité à la rentrée 2019

M. Bourgery rappelle les objectifs de ce dispositif prioritaire dégagé par la DGRH du ministère. Il s’agit de permettre à tout agent d’avoir un interlocuteur qui relayera vers les services compétents concernant l’évolution de sa carrière. Dans l’académie, l’accompagnement des personnels est déjà fait au quotidien (par le conseil en évolution professionnelle), mais l’identification des acteurs n’est pas facile (problème de la ruralité). Un besoin d’informer les personnels des dispositifs existants se fait sentir. Il n’est pas question d’avoir un service parallèle mais d’avoir un relais facilitateur, et de pouvoir mettre les acteurs en relation entre eux (agents, tuteurs, formateurs, supérieurs hiérarchiques, services RH…).

Le RH de proximité concerne tous les agents, et un poste sera créé dès la rentrée au rectorat ; plus tard, d’autres postes seront relayés dans les départements (niveau départemental ? par bassin ? par circonscription ?) le maillage restant encore à trouver. La fiche de poste du coordinateur académique sera publiée prochainement, un appel à candidature sera lancé, et les candidats seront reçus en entretien par le SG et le DRH.

 

 

Point n°4 : Bilan de la journée académique de sensibilisation au handicap du 16 mai 2019 dans les locaux du rectorat

 

Monsieur Bourgery évoque l’immersion des personnes porteuses de handicap dans le milieu professionnel. Au rectorat, Mme Van Kalck est correspondante handicap, et une équipe ressource est en place. Il y a un réel souhait d’ouvrir les regards et de favoriser l’accueil au quotidien des personnes porteuses de handicap. L’occasion a été saisie de participer à la journée nationale du handicap par le biais des DUO-DAYS. Ainsi, le Cap Emploi a mis en relation des employeurs et des personnes en situation de handicap à la recherche d’un emploi. Mme Avigliano relate cette journée de rencontre : accueil des participants (8 duos), conférence sur le jugement porté sur les personnes en situation de handicap, immersion dans les services, repas à La Sauvegarde, initiation à la langue des signes française, vernissage d’une exposition photos.

 

Point n°5: Questions diverses

1° Pass Education : M. le secrétaire général confirme que ce Pass est destiné aux seuls personnels qui exercent en établissement. Les représentants des personnels devraient négocier au niveau national pour l’étendre aux autres personnels.

 

2° Risque d’intrusion au rectorat : Mme Van de Vijver annonce qu’un mail de rappel sera diffusé prochainement sur la vigilance à apporter par chacun. L’entrée des personnels par la porte latérale le matin avant 8 h 30 et le midi ne doit pas conduire à laisser entrer des personnes étrangères au service. De même, pour les convocations aux examens durant ces heures, un accueil en présentiel devrait être effectué.

 

3° Horaires de l’accueil téléphonique : Mme Van de Vijver va faire relancer et vérifier la mise en place des boucles téléphoniques, et attirer l’attention des secrétariats des services concernant les renvois d’appels.

 

4° Déploiement des PIAL (Pôle inclusif d'accompagnement localisé) : Mme Viot précise qu’il s’agit de périmètres géographiques pour l’accompagnement des élèves handicapés dans le cadre de l’école inclusive. Cela aura un impact sur les DSDEN pour le pilotage des élèves en situation de handicap. Les missions sont réorganisées : il n’y aura pas moins de travail. Un contingent d’AESH sera donné dans un périmètre géographique. Aujourd’hui, l’académie compte 16 PIAL, et l’objectif à la rentrée 2019 est de 60. Les IEN ASH portent le projet.

L’ordre du jour est épuisé.

La séance est levée à 16h30.

 

Les représentants Unsa-Éducation :

MICHEL Patrick : DSDEN 51

DHAP Estelle : Rectorat

LE BIHAN Geneviève : DSDEN 51 – IEN Châlons Ouest

ANDRIANNE-BENOITON Laurence : DSDEN 08 – Assistante sociale

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost0

Publié le 2 Juin 2019

cher.es collègues

un groupe de travail pour l’examen des demandes de mutation inter-académique des ADJAENES a été réuni au rectorat de Reims le 17/05/2019.

Il était présidé par le :

Monsieur Bourgery, SGA, DRH,

Madame Hofmann, cheffe de division DPATE 2,

Madame Schmidt, cheffe de bureau DPATE 2

Madame Faucher, bureau DPATE 2

 

Représentant des personnels UNSA Education

Monsieur Adamkiewicz, SA A&I UNSA Reims


Début de la séance à 10h30.


M. Bourgery, SGA DRH souhaite la bienvenue aux représentant.e.s du personnel. Il rappelle la gestion académique pour le mouvement cette année 8 possibilités d’accueil.

Il évoque l'évolution des services, la prise en compte de l'accompagnement des collègues lors de leurs  prises de postes et l'importance d'échanger sur les situations personnelles autant que possible auprès des services compétents du rectorat.

Il y a 8 possibilités d'entrant.e.s dans l’académie de Reims. 6 dossiers ont été présentés et étudiés (3 de Paris, 1 de Strasbourg, 1 de Créteil et 1 de Dijon). Il y a eu 3 motifs de demandes pour convenances personnelles, 1 raisons médicales, 1 rapprochement de conjoint et une mesure de carte scolaire.

1 personne a eu un avis défavorable de son académie d'origine. 

 

A l'issu du GT, sur les 6 dossiers, 4 avis ont été favorables et 1 avis a été défavorable et 1 dossier non traité car avis défavorable par l'académie d'origine à savoir 2 collègues de l'académie de Paris (convenances personnelles, mesure de carte scolaire), 1 collègue de l'académie de Strasbourg (rapprochement de conjoint) et 1 collègue de l'académie de Créteil (convenances personnelles).

Fin de la séance à 11h30

le représentant du personnel d'A&I UNSA

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GT, #MOUVEMENT

Repost0