Articles avec #greves et manifs tag

Publié le 1 Mars 2020

Appel du 5 mars 2020 intersyndicale réformiste

Cher.e adhérent.e. et collègue de l'enseignement supérieur, 

 

Les syndicats réformistes, dont A&I UNSA,  ont signé l'appel intersyndical pour une journée du 05/03/2020 voir le communiqué en pièce jointe;

 

LPPR : pour une véritable loi de relance de la recherche

 

Depuis la publication des rapports préfigurateurs à la loi de programmation pluriannuelle pour la recherche, de nombreuses interrogations se posent concernant les objectifs et le contenu de la future loi. Des concertations ont lieu mais le ministère n'a fourni aucun projet précis aux organisations syndicales, ce qui les empêche de jouer pleinement leur rôle. Les bribes de textes qui circulent s’ajoutent aux déclarations malheureuses et créent un climat délétère où prospèrent rumeurs fantasques mais aussi inquiétudes légitimes :

- Des interrogations sur la volonté d’atteindre enfin l’objectif des 3% du PIB pour les dépenses de R&D.

- De très fortes inquiétudes sur l’emploi.

- Des demandes répétées concernant les modalités de financement de la recherche.

- Des attentes de revalorisation des carrières pour tous les personnels.

- Des réponses au manque de moyens pour l’enseignement supérieur.

 

Sur l’ensemble de ces points, la surdité du gouvernement aux attentes de la communauté est insupportable.

 

Les organisations signataires réaffirment donc leurs demandes et priorités :

- un investissement de rupture qui permette à la France de se repositionner dans la bonne moyenne des pays de l’OCDE avec un affichage programmatique clair concernant l’atteinte de l’objectif des 3% du PIB pour les dépenses de R&D dont 1% pour la recherche publique ;

 

- un rééquilibrage fort en faveur des dotations de base pour les équipes et les laboratoires, condition indispensable à la conduite de leurs activités de recherche ;

 

- une mise à niveau de la masse salariale et du plafond d’emploi attribués afin de permettre aux établissements de maintenir les emplois statutaires, de dégeler les postes et de recruter de nouveaux personnels pour répondre aux charges toujours croissantes des établissements ;

 

- des mesures de revalorisation des rémunérations à la hauteur des enjeux d’attractivité pour tous les personnels de l’ESR. Cette revalorisation ne doit pas se confondre avec les compensations à prévoir dans le cadre de la loi retraites ;

 

- la reconnaissance de l'ensemble des missions, dont les missions pédagogiques et d’accompagnement des étudiants, dans la progression de carrière des enseignants-chercheurs.

 

Les organisations signataires appellent l’ensemble des collègues à participer aux initiatives et actions qui seront organisées dans leur établissement le 5 mars dans le cadre de la journée nationale où « l’université et la recherche s’arrêtent ».

Les organisations signataires déposent un préavis de grève national pour cette journée.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS, #ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Repost0

Publié le 12 Décembre 2019

L’image contient peut-être : 2 personnes, foule et plein air
A&i UNSA
Retraites : NON les administratifs ne sont pas des privilégiés
Les administratifs de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la jeunesse et des sports sont parmi les fonctionnaires qui perçoivent le moins d’indemnité. Quelles seraient les conséquences ?

Les médias insistent beaucoup sur ce que nos collègues enseignants ont à perdre dans le nouveau système universel de retraites : ce n’est pas faux.

Mais laisser croire que tous les autres personnels ne perdraient pas, voire gagneraient, ce n’est pas vrai !

Rien, dans les annonces récentes du gouvernement, n’est de nature à apporter aux collègues C, B, A les réponses précises aux légitimes questions qu’ils se posent.

Les gens ne sont pas des moyennes : la retraite c’est la vie qui continue, la retraite, ça ne doit pas être la vie qui diminue !

Le 17 décembre, A&I UNSA avec son union et sa fédération appelle tous les collègues C, B, A à la grève et la mobilisation.
Cliquez pour lire les communiqués : https://www.aeti-unsa.org/retraites-lunsa-education-appell…/

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 9 Décembre 2019

Ardennes, Charleville-Mézières Manifestation du 05/12/2019 plus de 4500 personnes
Ardennes, Charleville-Mézières Manifestation du 05/12/2019 plus de 4500 personnes
Ardennes, Charleville-Mézières Manifestation du 05/12/2019 plus de 4500 personnes
Ardennes, Charleville-Mézières Manifestation du 05/12/2019 plus de 4500 personnes

Ardennes, Charleville-Mézières Manifestation du 05/12/2019 plus de 4500 personnes

Marne, Reims Manifestation du 05/12/2019 plus de 5000 personnes
Marne, Reims Manifestation du 05/12/2019 plus de 5000 personnes
Marne, Reims Manifestation du 05/12/2019 plus de 5000 personnes

Marne, Reims Manifestation du 05/12/2019 plus de 5000 personnes

Cher.e Collègue,

ce mouvement du 05/12/2019 prouve bien l'ampleur de la mobilisation. Plus de 18000 personnes dans les rues ce 5 décembre 2019 concernant la réforme des retraites pour la Région.

Nous attendons avec fermeté le discours que va prononcer Monsieur 1er ministre ce mercredi 11/12/2019.

Pour voir le communiqué d'A&I UNSA sur la réforme des Retraites c'est ICI 

"Les gens ne sont pas des moyennes"

cordialement

Mickaël Adamkiewicz, Secrétaire Académique

Retraite, revalor

isation :
Une mobilisation exceptionnelle
qui mérite des réponses rapides et concrètes

Ce 5 décembre, les personnels de l’éducation se sont mobilisés massivement. Ils ont exprimé leurs doutes et leurs inquiétudes sur les conséquences du projet de réforme du système de retraite et sur l’absence de données concrètes sur les revalorisations envisagées.

Pour l’UNSA Éducation la balle est à présent dans le camp du gouvernement.
Face à une telle mobilisation, il doit apporter des réponses concrètes tant sur ses choix permettant des simulations fiables, que sur le montant et le calendrier des revalorisations sur lesquelles il s’est engagé. De vraies négociations doivent s’ouvrir rapidement sur les revalorisations et les restructurations des carrières.

L’UNSA Éducation attend d’avoir les garanties pour l’ensemble des personnels de toutes les filières (administrative, direction, éducation, enseignante, inspection, jeunesse, technique, santé, sociale, sport) particulièrement pour ceux qui ont les régimes indemnitaires les plus faibles. Ils ne doivent pas être perdants dans cette réforme.
Nous réitérons notre demande de simulations pour l’ensemble des catégories C, B, A afin de discuter sur des bases fiables et partagées.

Nous nous félicitons de l’engagement massif des personnels d’éducation à l’appel de l’UNSA Éducation. Une grève n’est pas un acte anodin et elle signifie que nos collègues sont suffisamment inquiets et mécontents pour perdre une journée de rémunération afin de l’exprimer.

Depuis plusieurs mois, le gouvernement aurait pu faire des annonces claires qui soient de nature à expliquer et à rassurer. Depuis que le grève du 05 décembre se profile, il aurait pu apporter des éléments concrets pour éviter un embrasement social. Il a fait le choix d’attendre cette journée de mobilisation pour réagir. Que de temps perdu, que d’inquiétudes et mécontentements amplifiés par cet attentisme incompréhensible.

Dans les prochains jours, l’UNSA Éducation en lien avec l’ensemble de l’UNSA sera très attentive aux propositions et arbitrages sur ce projet de réforme. Les réponses apportées et les arbitrages rendus sur la réforme et sur les revalorisations promises détermineront la forme de notre action syndicale à venir.

Le gouvernement a toutes les cartes en main pour sortir de ce conflit et privilégier la négociation. L’UNSA Éducation attend ses propositions concrètes.


Ivry sur Seine, le 5 décembre 2019
Frédéric MARCHAND,
Secrétaire général de l’UNSA Éducation

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 3 Décembre 2019

GRÉVE DU 05/12/19 : LIEUX MANIFESTATIONS

tract Unsa Educuation pour le mouvement du 05/12/2019

Mes che.r.e.s collègues, agents. titulaires et non titulaires de l'Etat,

 

alors que le gouvernement s'est attaqué aux fonctionnaires et aux lois qui régissent nos corps, place cette fois-ci à la réforme de des retraites !!! il est indispensable que les personnels administratifs de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de jeunesse et sports de l'Académie de REIMS s'inscrivent dans le mouvement plus large de l'ensemble des fonctionnaires des trois fonctions publiques.

 

 On ne peut demander à des fonctionnaires d’accepter sans manifester pareille réforme, alors que beaucoup d’entre-eux dans nos ministères éducatifs figurent parmi ceux ayant le moins de primes et indemnités de toute la fonction publique. Dans ces conditions, le secrétariat national d’A&I UNSA réuni le 21 novembre 2019 appelle avec sa fédération l’ensemble des personnels administratifs de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la jeunesse et des sports à se joindre à la journée de grève et de manifestation du jeudi 5 décembre 2019.

 

Pour A&I UNSA, la réforme des retraites est une affaire d’équité entre salariés ayant des métiers, des responsabilités et des contraintes différentes.

Dire que le mouvement social du 5 décembre 2019 est une grève de privilégiés qui s’accrochent à leur régime spécial et qui sont opposés à la mise en place d’un système de retraite plus juste montre bien ce que pense le chef de l’Etat des fonctionnaires.

 

L’UNSA Éducation ne s’oppose pas par principe à la mise en place du système universel de retraites. En revanche, elle demande au gouvernement de donner les garanties et les signes manifestes suffisants qui feront que cette réforme, que nous ne demandions pas, ne pénalise pas nos collègues.

Il faut donner confiance en la pérennité et la justice de notre système de retraite. Pour cela il faut donner des preuves et faire en sorte que personne ne se vive comme puni par ce changement.

 

En termes de revalorisation, c’est de manière générale l’ensemble des personnels qui doit faire l’objet d’une attention particulière. Dans notre ministère, le montant des primes et indemnités peut être sensiblement très inférieur à celui servi dans d’autres ministères. Des simulations précises, couvrant l’ensemble du champ catégoriel C, B, A, sont nécessaires.

Nous attendons donc aujourd’hui que le gouvernement s’engage sur la revalorisation de nos collègues et la restructuration des carrières nécessaires pour qu’il n’y ait pas de perdants dans cette réforme.

 

Les personnels ne sont pas des moyennes !

 

La retraite par répartition, c’est le futur collectif que chaque salarié se construit, qu’il soit du privé ou du public, en cotisant chaque mois au régime qui lui est imposé : les employeurs ne sont pas les seuls contributeurs aux retraites !

Aujourd’hui, aucune explication claire et précise, qui permettrait aux collègues C, B, A a priori touchés par la réforme de comprendre individuellement ce qui les attendraient, n’a été fournie.

 

Cela n’est pas acceptable !

Plusieurs rassemblements dans l'académie de Reims

pour la grève du 05/12/2019 :

 

Pour le département de la Marne (51) :

- REIMS :  Rassemblement à 10H00 à la maison des syndicats,  + manifestation

Un rassemblement est prévu à 9h30 devant le rectorat pour aller en direction de la maison des syndicats.

- CHALONS EN CHAMPAGNE :  Rassemblement à 10H00 à la maison des syndicats + manifestation

- ÉPERNAY : Rassemblement à 10H00 à la place Carnot + manifestation.

- VITRY-LE-FRANCOIS : Rassemblement à 16H30 à la place de la Halle + manifestation.

 

Pour le département de l'Aube (10) :

- TROYES : Assemblée Générale à 10H00 devant le petit Louvre + conférence de presse

 

Pour le département des Ardennes (08) :

- CHARLEVILLE-MEZIERES :- Rassemblement à 13H45 devant le parc des Expositions  + manifestation  jusqu'à la préfecture

 

Pour le département de la Haute-Marne (52) :

- CHAUMONT :- Rassemblement à 15H00 devant la place de l'hotel de ville + manifestation

  

 

 

 

Ce que demande l'UNSA Education

Des garanties concrètes que nos collègues quelle que soit leur filière (administrative, direction, éducation, enseignante, inspection, jeunesse, technique, santé, sociale, sport) ne soient pas perdant.e.s dans cette réforme

Des simulations précises pour l'ensemble des catégories qui permettent de mesurer les conséquences de la réforme

Des mesures de rattrapage indemnitaire pour l'ensemble des personnels par rapport aux autres ministères afin que celles et ceux qui ont le moins d'indemnités ne soient pas pénalisé.e.s par cette réforme

Des mesures de revalorisation généralisée pour l'ensemble des enseignant.e.s (éducation nationale, enseignement supérieur, agricole) non liées à des contreparties mais venant reconnaître les missions existantes.

Une transition longue sur pour que des mesures de revalorisation produisent leurs effets sur les pensions

La garantie de 100% des droits acquis au moment du passage et leur indexation sur les salaires

 

avec l'UNSA nous continuons à agir dans la négociation :

Pour que la situation des contractuel.le.s de la fonction publique soient bien prise en compte

Pour que l'on prenne des mesures favorisant l'égalité F/H

Pour le maintien d'une pension de réversion de bon niveau

Pour un minimum de pension au SMIC

Pour que l'intégration des primes ne vienne pas faire baisser le salaire net des actif.ve.s du fait des cotisations sociales

Pour la garantie de la prise en compte des interruptions de carrière (congés maladie, longue maladie, longue durée, invalidité, maternité ...)

La possibilité d'une retraite progressive et d'aménagements de fin de carrière.

 

Avec l'UNSA Éducation, A&I UNSA vous invite à participer massivement

à la grève et aux manifestations du 5 décembre 2019.

 

Le Secrétaire Académique d'A&I UNSA académie de Reims

Mickaël ADAMKIEWICZ

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 27 Novembre 2019

Réforme des retraites : les gens ne sont pas des moyennes

L’une des nouveautés annoncées de la réforme des retraites dans la fonction publique, c’est la prise en compte des primes et indemnités dans le calcul des montants.

Illustrant cette nouveauté, M. Delevoye Haut-commissaire à la réforme des retraites a déclaré à l’occasion d’un entretien sur France Info, que les cadres administratifs de la fonction publique percevaient en moyenne 30% de leur traitement brut en primes et indemnités.

Lire la suite

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 27 Novembre 2019

Retraites : Zéro Perdant, en grève le 5 décembre !

Faute d’engagement suffisant et de premières mesures concrètes de revalorisations, l’UNSA Éducation appelle à la grève le 5 décembre prochain.
L’UNSA Éducation ne s’oppose pas par principe à la mise en place du système universel de retraites. En revanche, elle demande au gouvernement de donner les garanties et les signes concrets suffisants qui feront que cette réforme, que nous ne demandions pas, ne pénalise pas nos collègues.

« Pourquoi venir se mobiliser avec l’UNSA »

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 13 Novembre 2019

Retraites : Revaloriser pour ne pénaliser personne : en grève le 5 décembre

communiqué de presse de l'UNSA EDUCATION

Faute d’engagement suffisant et de premières mesures concrètes de revalorisations, l’UNSA Éducation appelle à la grève le 5 décembre prochain.

Lire le communiqué

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 13 Octobre 2019

APPEL INTERSYNDICALE GREVE 15/10/19
APPEL INTERSYNDICALE GREVE 15/10/19APPEL INTERSYNDICALE GREVE 15/10/19
APPEL INTERSYNDICALE GREVE 15/10/19

COMMUNIQUE A&I UNSA REIMS

RASSEMBLEMENT 15/10/2019 CONTRE LA FERMETURE D'UN SERVICE PUBLIC

 

Bonjour cher.e.s collègues
 
 Dans l'attente d'une communication officielle du Ministère sur le rapport Charvet, prévue pour septembre dernier et différée comme souvent, l'intersyndicale appelle à une journée nationale d'action pour la défense du service public d'information et d'orientation de l’Éducation Nationale.

Les audiences récentes des organisations syndicales et professionnelles confirment toujours l'intention du Ministère de fermer massivement les CIO, de n'en conserver qu'un par département et d'affecter les psyEN dans des lycées "tête de réseau", sans personnels administratifs et sans directeur. Or personnels administratifs, DCIO et psyEN sont attachés à une culture professionnelle construite au sein de ces centres, et aux missions qui leur sont confiées au service des élèves et des familles.

Le projet de fermeture du CIO de Sedan qui s'inscrit elle dans le parachèvement de l'ancienne carte cible sera examiné en CTA vendredi 11 octobre. C'est un sujet majeur d'inquiétude et de désaccord eu égard aux conséquences pour le service public sur un territoire particulièrement paupérisé, comme pour les personnels du CIO.
 
Quant aux personnels de la DRONISEP, aucune information ne leur est donnée sur leur avenir suite à la l'adoption de la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel de juillet 2018.

Aussi, un appel à la grève a été déposé pour le mardi 15 octobre 2019.

Pour cette journée d'action, nous vous proposons de nous retrouver à la maison des syndicats de Reims de 10h à 12h

A l'ordre du jour de l'AG :
 
- le projet ministériel de démantèlement du maillage des CIO
- le projet de fermeture du CIO de Sedan
- le devenir des personnels de la DRONISEP
- les modalités d'action à venir
                                           
L'AG sera suivie d'un rassemblement devant le rectorat de Reims à 14h. Une délégation sera reçue en audience au rectorat à 17h. Un communiqué de presse va être envoyé.

Il est primordial d'unir nos forces et d'agir maintenant contre le démantèlement du service public d'orientation de l’Éducation Nationale, délétère pour le public comme pour les personnels. Vous espérant nombreux mardi!
 
 Cordialement,
 
 Pour l'Intersyndicale,
 
Soraya Mahalaine et Sophie Verdier, pour le SNES-FSU.
Sandrine Melin et Valérie Krein, pour le SGEN-CFDT.
Mickaël Adamkiewicz, responsable d'A&I UNSA (Fédération Unsa Education) pour les administratifs
Jean-Michel Alavoine, responsable du SE-UNSA (Fédération Unsa Education) pour les PsyEN 

 

 

POUR INFORMATION :

 

. Il y a eu un rassemblement le 07/10/2019 dans les Ardennes devant le collège le Lac pour dire non à la fermeture du CIO de Sedan. Cette démarche intervient sur le fait que le ministère l'intention de fermer massivement les CIO, de n'en conserver qu'un par département et d'affecter les psyEN dans des lycées "tête de réseau", sans personnels administratifs et sans directeur.

Plus d’information ici : http://www.aeti-ac-reims.com/2019/10/07/10/2019-non-a-la-fermeture-du-cio-de-sedan.html

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CIO, #INTERSYNDICAL.E, #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 7 Octobre 2019

07/10/19 NON A LA FERMETURE DU CIO SEDAN
07/10/19 NON A LA FERMETURE DU CIO SEDAN
07/10/19 NON A LA FERMETURE DU CIO SEDAN

TRACT 07/10/2019 NON A LA FERMETURE DU CIO DE SEDAN

Cher.e.s collègues,

Ce 07/10/2019, étaient présent.e.s devant les locaux sur le temps de midi et ce jusqu'à 13h30, des collègues tant bien Psychologues de l’Education Nationale EDO que des administratifs des 3 CIO du département des Ardennes (CIO de Charleville-Revin, CIO de Rethel et CIO de Sedan), des représentant.e.s du personnel d’A&I UNSA, du SNES FSU, du SGEN CFDT et de ID-FO mais aussi des personnalités politiques comme le Maire de Sedan.

Tous présent.e.s pour dénoncer la fermeture du CIO de Sedan qui est à l'ordre du jour du prochain Comité Technique Académique (CTA) le 11/10/2019.

Le département des Ardennes a déjà souffert de la fermeture le 31/08/2015 du CIO de Revin passant ainsi de 4 à 3 CIO avec les conséquences "dramatiques" comme le non déplacement pour la majorité des usagers de la Vallée jusqu’au CIO de Charleville pour se renseigner.

L'employeur prévoit ainsi la fermeture du CIO de Sedan à compter du 31/08/2020 laissant seulement 2 CIO pour un département qui est particulièrement touché par la pauvreté et la précarité économique et sociale.

Le Maire de Sedan, Didier Herbillon a clairement répété qu'il n'était pas question de fermer le CIO de Sedan et qu’il se battra pour cela !!! Différent.e.s journalistes présent.e.s à ce rassemblement ont interviewé les collègues.

A l'heure où l'on nous parle de services publics de proximité afin d'être au plus près des usagers, des jeunes scolarisé.e.s, descolarisé.e.s mais aussi des adultes, à l'heure où le pôle orientation est une priorité pour notre gouvernement, on vient nous annoncer la fermeture pure et simple d'un service public qui a fait ses preuves et dont l'institution est présente depuis plusieurs décennies sur le département. Triste constat de voir la casse du service public qui laisse le champ libre au privé où l’on pourrait penser dans un avenir proche que seul les PCS les plus favorisées auront le droit d’accès à l’information et à l’orientation !!!!!!

 A&I UNSA rappelle que les CIO sont des lieux d’accueil libre et gratuit où la synthèse entre les deux missions, information et orientation, peut se réaliser. Personnels éducatifs et personnels administratifs sont attachés à une culture professionnelle, construite au sein de ces centres, et aux missions qui leur sont confiées. Oui, administratifs en CIO, aux côtés des psyEN, c'est un métier. Ce métier n'est pas soluble au sein de la première organisation venue, au risque de perdre une expérience et une compétence indispensable aux élèves et à leurs familles.

 

Un rassemblement est organisé à Reims le 15 Octobre 2019

10H-12H : Assemblée  Générale

14H : Rassemblement devant le Rectorat de Reims

17H : Audience en intersyndicale auprès de l'employeur

 

A&I UNSA avait envoyé un questionnaire sur l’ensemble du territoire du 7 au 28 mai 2019, aux personnels des services ministériels et déconcentrés. Il a recueilli près de 1400 réponses dont 135 personnels administratifs de CIO. Une réussite, lorsqu’il s’agit de recueillir le sentiment de collègues qui ont peu l’habitude de l’exprimer.  87,4% des collègues de CIO estiment que les missions qui leurs sont confiées sont utiles ce pendant cette enquête a révélé de 89 personnels administratifs en CIO sur 100 ont de l’inquiétude pour leurs avenirs professionnels.  Le Ministère actuel prévoit des fermetures de CIO plus nombreuses encore (il ne devrait rester à terme qu'un CIO par département) et le démantèlement des CIO comme services publics de proximité.

Pour plus d’information ici https://www.aeti-unsa.org/resultats-questionnaire-services-ministeriels-et-deconcentres/

Le secrétaire Académique

 

Article de journal L'Union l'Ardennais du 07/10/2019Article de journal L'Union l'Ardennais du 07/10/2019

Article de journal L'Union l'Ardennais du 07/10/2019

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CIO, #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 5 Octobre 2019

COMMUNIQUE A&I UNSA REIMS

RASSEMBLEMENT CONTRE LA FERMETURE D'UN SERVICE PUBLIC

 

cher.e.s collègues,


Alors que l'on nous parle de la mise en place de services publics de proximité, nous apprenons que la fermeture du CIO de Sedan dans les Ardennes est proposée à l'ordre du jour du prochain  Comité Technique Académique (CTA) du 11/10/2019. 


Cette fermeture s’inscrit dans la finalisation de la carte cible de 2013 du Ministère précédent (16 CIO en 2009 sur l'académie, 10 aujourd'hui, 9 demain si celui de Sedan ferme).

Le département des Ardennes a déjà souffert de la fermeture du CIO de Revin le 31/08/2015 passant ainsi de 4 CIO à 3 CIO.

A la prochaine rentrée se serait la fermeture du CIO de Sedan soit seulement 2 CIO pour le département qui est particulièrement touché par la pauvreté et la précarité économique et sociale.

Le Ministère actuel prévoit des fermetures de CIO plus nombreuses encore (il ne devrait rester à terme qu'un CIO par département) et le démantèlement des CIO comme services publics de proximité.
 

A&I UNSA appelle l'ensemble des personnels des CIO et des collègues à apporter leur soutien aux collègues du CIO de Sedan pour le maintien d'un service public d'orientation :

 

rassemblement lundi 7 Octobre 2019 entre 12H et 13H30 devant le CIO
(adresse : Collège Le Lac Boulevard de Lattre de Tassigny, 08200 Sedan).

 

 

A&I UNSA rappelle que les CIO sont des lieux d’accueil où la synthèse entre les deux missions, information et orientation, peut se réaliser. Personnels éducatifs et personnels administratifs sont attachés à une culture professionnelle, construite au sein de ces centres, et aux missions qui leur sont confiées. Dès avril 2018, la fédération UNSA EDUCATION avait dit que nos collègues des CIO avaient le droit de savoir ce que serait leur sort : ils attendent toujours ou entendent des propos qui ne sont pas de nature à les rassurer et à leur permettre d'exercer sereinement leur métier. Oui, administratifs en CIO, aux côtés des psyEN, c'est un métier. Ce métier n'est pas soluble au sein de la première organisation venue, au risque de perdre une expérience et une compétence indispensable aux élèves et à leurs familles

 

Le Secrétaire Académique d'A&I UNSA Reims, Mickaël Adamkiewicz

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CIO, #GREVES ET MANIFS

Repost0