Publié le 24 Juin 2016

Revalorisation du point d'indice de la fonction publique au 1er juillet 2016 puis au 1er février 2017

en application des dispositions du décret 2016-670 du 25 mai 2016 portant majoration de la rémunération des personnels civils et militaires de l'Etat, des personnels des collectivités territoriales et des établissements publics d'hospitalisation, la valeur du point d'indice de la fonction publique est augmentée de 0,60 % à compter du 1er juillet 2016 et à nouveau revalorisée de 0,60 % à compter du 1er février 2017.

En conséquence, la valeur annuelle du point d'indice sera successivement portée à 55,8969 € puis à 56,2323 €.

La revalorisation indiciaire sera versée sur la paye du mois de juillet 2016, puis sur la paye du mois de février 2017.

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #DIVERS

Repost0

Publié le 24 Juin 2016

FLASH INFO

L'arrêté précisant les éléments à prendre en compte pour son calcul au titre de l'année 2016 n'est pas encore publié.

Par conséquent, rien n’est possible avant octobre, sous réserve que l'arrêté soit publié dans ces délais.

La mise en paiement de l'indemnité GIPA au titre de l'année 2016 serait alors versée sur la paye du mois de novembre 2016.

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #DIVERS

Repost0

Publié le 21 Juin 2016

GROUPE DE TRAVAIL DU 17 JUIN 2016

REQUALIFICATION DES POSTES

 

Ce groupe de travail est présidé par la secrétaire générale adjointe, DRH Mme VIOT-LEGOUDA.

Il consiste à identifier les critères qui permettront de définir les postes requalifiables de B en A et de C en B en EPLE et en services académiques.

Il est à noter et à préciser que la liste d’aptitude reste principalement la base de la promotion suivant les critères d’avancement définis lors des précédents groupes de travail.

La requalification a pour but de mettre en adéquation le statut des agents avec les fonctions exercées. Le nombre de promotions restant très faible, il est nécessaire de définir des critères précis.

En EPLE de B en A :

Le statut de la catégorie B ne prévoit pas qu’un agent B soit Adjoint - Gestionnaire. Cette fonction relève d’une catégorie A. Il y a environ 70 Adjoints - Gestionnaires de catégorie B dans notre académie.

Les critères retenus par ordre de priorité sont les suivants :

  1. La catégorie de l’établissement
  2. L’appartenance à REP – REP+
  3. Le volume financier
  4. Le nombre de personnels ATTE

Les autres personnels en EPLE qui pourraient prétendre à une requalification sont les B exerçant des fonctions de fondé de pouvoir en agence comptable. Pour départager 2 candidats, la taille de l’agence comptable serait prise en compte.

EN SERVICES ACADEMIQUES DE B EN A :

Seraient concernés :

  1. Les chefs de bureau au Rectorat
  2. Les chefs de division dans les DSDEN
  3. Les responsables de service mutualisé

EN EPLE DE C EN B :

Seraient concernés :

  1. En Intendance, les chargés de comptabilité
  2. En Secrétariat, les secrétaires de direction en Lycée

A et I Unsa précise que toutes les secrétaires de direction sont des postes requalifiables. En effet, les compétences attendues sur ces types de postes dépassent les tâches d’exécution qui concernent les catégories C.

Il a été évoqué que les postes de secrétaires des établissements n’ayant pas de principaux adjoints (notamment les établissements de catégories 1) pourraient être envisagés. Cependant se pose la question des Adjoints – Gestionnaires de catégorie B qui se retrouveraient aux mêmes grades que les secrétaires. La requalification des adjoints – gestionnaires doit déjà s’opérer.

EN SERVICES ACADEMIQUES DE C EN B :

Le registre des métiers prévoit qu’un gestionnaire peut être aussi bien C que B pour occuper cette fonction. A défaut de pouvoir requalifier tous le C en B, il faut différencier les postulants par d’autres critères.

Seraient concernés, les agents qui assumeraient des fonctions transversales à leur poste de travail (tutorat, formations de collègues, référent CIC, fonctions particulières…).

Par ailleurs, pour respecter une certaine équité dans chaque service, A et I Unsa a demandé l’analyse de la cartographie des postes. Le rectorat a indiqué qu’en cas de départ à la retraite ou d’une mutation, un travail serait mené pour obtenir un équilibre du nombre de C et de B dans les bureaux.

A et I en profite pour vous rappeler l’importance de la fiche de poste.

Marie Claude FORTIER – Chantal DESTRUMELLE – Nacima FARES – Patrick MICHEL – Christophe SCHLIENGER

Vos représentants d’A&I UNSA

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GT, #CARRIERE

Repost0

Publié le 16 Juin 2016

Secrétaire académique :

Nacima FARES

Collège Eustache Deschamps
49B avenue Bammental

51130 VERTUS

07.83.61.13.90

nacima.hamlah@ac-reims.fr

 

Secrétaire académique adjointe :

Laurence PERARDOT

Lycée Camille Claudel

28, rue des terrasses

BP 395

10026 TROYES Cédex

03.25.73.34.74

laurence.perardot@ac-reims.fr

 

Secrétaire académique adjoint chargé de la communication :

Patrick MICHEL

DSDEN de la Marne
Cité Tirlet
51036 CHALONS-EN-CHAMPAGNE Cédex
03.26.69.07.20

06.71.33.21.42

patrick.michel@aeti-unsa.org

 

Trésorière académique :

Marie-Claude FORTIER

2 Place d’Arboldswil

51110 BOURGOGNE

06.51.00.12.33

mcfortier@hotmail.fr

 

Contrôleuses aux comptes

Catherine JACQUEMIN

Lucile LOBODA

 

Secrétaires départementaux :

Ardennes :

Géraldine KUTTER

LP Le château

1 Place du Château
BP 248
08208 Sedan Cedex
Tél. : 03 24 29 41 22

geraldine.bourgeois-kutter@ac-reims.fr

Aube :

Laurence PERARDOT

Lycée Camille Claudel

28, rue des terrasses

BP 395

10026 TROYES Cédex

03.25.73.34.74

laurence.perardot@ac-reims.fr

Marne :

Daniel MUSELLI

Rectorat de Reims

1 rue Navier

51082 REIMS Cédex

03.26.05.68.26

muselli.daniel@ac-reims.fr

Haute-Marne :

Anne BELLOEIL

Collège Luiz Ortiz
17, avenue de Parchin

B.P. 148
52108 SAINT DIZIER cédex

03.25.04.32.60
anne.belloeil@ac-reims.fr

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost0

Publié le 14 Juin 2016

 

COMPTE-RENDU DE LA C.A.P.A. DES SAENES DU 03 Juin 2016

Sont présents :

6 représentants de l’Administration

9 représentants syndicaux (3 titulaires et 3 suppléants A&I-UNSA/ 3 titulaires CGT -EDUC’ACTION/ SNASUB-FSU)

Le quorum étant atteint, Mme Delphine VIOT-LEGOUDA, Présidente, déclare la séance ouverte à 14h35.

Secrétaire de séance adjoint : M. Patrick MICHEL

Déclaration de A et I-UNSA (en PJ trombone)

  • Concernant les postes vacants de l'enseignement supérieur, l'employeur nous répond que l'affectation sur ces postes est soumis à l'avis du Président et que par conséquent, ils ne peuvent pas entrer dans le cadre de la mutation automatique. Nous demandons alors que ces postes figurent malgré tout parmi les postes vacants afin que nos collègues puissent au moins avoir l'information et éventuellement postuler. Cette année aucun poste n'était vacant dans l'enseignement supérieur.
  • Pour ce qui est d'être associés aux affectations des stagiaires et des demandes de détachement, la réponse est non mais qu'une information sur ces affectations nous sera transmise comme d'habitude.

1 – APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA CAPA DU 24 MARS 2016 :

Aucune observation n’étant apportée, le procès-verbal est adopté à l’unanimité.

2 – TITULARISATION DES SAENES :

22 personnes sont concernées dont 2 recrutées par la voie contractuelle :

  • 21 personnes obtiennent un avis favorable dont 4 à temps partiel qui ont une prolongation de stage de 80 ou 90 jours.
  • Une demande de renouvellement de stage est demandé par le supérieur hiérarchique pour 1 personne. Les 2 syndicats s'interrogent quant au bien fondé du renouvellement de son stage sur le même poste (problèmes relationnels). L'administration nous informe que cette personne a bénéficié d'un emploi sur poste réservé et que par conséquent, il ne peut pas être affecté sur un autre poste. Son stage est donc renouvelé sur le même poste.

3 – DEMANDE D’INTEGRATION

6 demandes d'intégration après détachement ont reçu un avis favorable.

Vote : 12 pour

4 – DEMANDES DE DETACHEMENT :

14 demandes de détachement dans le corps des SAENES ont tous reçu un avis favorable de leur administration d’origine :

10 de la Poste, 2 de Conseils Départementaux, 1 du Rectorat et 1 de l'URCA.

Mme la Présidente précise que les personnes demandant un détachement constituent un vivier et qu'elles ne sont affectées qu'en cas de postes vacants à la fin du mouvement.

Vote : 12 pour

5 – MUTATION :

40 personnes ont demandé une mutation cette année contre 36 l'année dernière. 55% ont obtenu satisfaction contre 69% l'année dernière. Cette baisse de satisfaction s'explique de par la diminution des mesures de carte scolaire cette année.

80% ont eu leur 1er vœu – 13% leur 2ème vœu – 4% sur autres vœux.

8 personnes ont eu un avis défavorable pour ancienneté dans le poste < à 3 ans.

1 personne en réintégration ayant demandé le Rectorat en 1er vœu se trouve sans poste suite au mouvement. Nous précisons qu'un poste non profilé reste vacant au Rectorat. Elle obtient donc son vœu.

1 personne supplémentaire pourrait obtenir son 2ème vœu suite à l'affectation de la liste d'aptitude d'accès au corps des attachés qui aura lieu fin juillet.

6 – QUESTIONS DIVERSES :

Pour information : 1 personne a reçu un avis favorable à sa demande de congé de formation professionnelle d'une durée de 9 mois.

Aucune autre question diverse.

La séance est levée à 15h20

Les représentants A&I-UNSA

MICHEL Patrick, ROUX Chantal, FERAUX Alexandra, JOANNIN Sylvie, HENRY Cyril, LEGER Brigitte

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CAPA

Repost0

Publié le 12 Juin 2016

Chers collègues
Vos représentants pour l'académie de Reims : Nacima Farès (Secrétaire Académique), Laurence Pérardot (SAENES dpt 10) Mickaël Adamkiewicz (ADJAENES dpt 08) Patrick Michel (SAENES dpt 51) sont revenus du congrès national A&I-UNSA qui s'est déroulé les 07, 08, et 09 juin 2016 au Grau du Roi.
Ce congrès fut riche et fructueux sur le plan de la réflexion. Les travaux, notamment en commissions, ont permis de baliser notre route commune pour les prochaines années dans un contexte actuel toujours difficile.

La motion d'orientation nationale "ENSEMBLE & UNIS", validée par 90.46 % des adhérents d'A&I-UNSA est la base des propositions pour les 4 années à venir

  • Un choix de société fondé sur un corps de valeurs
  • Une "France inquiète" mais qui a avancé depuis 4 ans
  • Un syndicalisme de rassemblement et de négociations
  • Des revendications intactes

Un compte rendu plus détaillé agrémenté de photos, sera diffusé début juillet.

Le chargé de communication : Patrick MICHEL

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CONGRES

Repost0

Publié le 6 Juin 2016

Compte rendu de la C.A.P.A. des ADJAENES

du vendredi 27 mai 2016 au Rectorat de Reims

Sont présents :

8 représentants de l’Administration :

-M. Massenet, Secrétaire Général de la DSDEN de la Marne

-M. Carrasset, Agent comptable au Lycée Jean Jaurès à Reims

-Mme Hofmann, cheffe de division de la DPATE

-Mme Viot-Legouda, Secrétaire Générale Adjointe, DRH

-M. Berrehouc, Proviseur Lycée Bayen de Chalons-en Champagne

-M. Collin, Principal du Col.Paul.Fort à Reims

-M. Dambre, Principal du Col. Pierre de Coubertin à Cormontreuil

-M. Edler, Proviseur du LP Yser à Reims

-13 représentants syndicaux (5 titulaires et 4 suppléants A&I-UNSA – 3 titulaires et 2 suppléants FSU- CGT)

Excusée :

-Mme Vanpoucke, commissaire paritaire A&I UNSA

La présidente de séance, Mme Viot-Legouda (Secrétaire Générale Adjointe, DRH)

1er secrétaire de séance : Mme Pascale Turlure

2ème secrétaire de séance : M. Grolleau Sébastien (FSU-CGT)

Le quorum étant atteint, Mme Viot-Legouda déclare la séance ouverte à 14h15

Mme Viot-Legouda informe du départ en retraite de Mme Turlure (cheffe de bureau de la DPATE 2) et présente sa remplaçante Mme Schmidt.

DECLARATION LIMINAIRE ET REPONSE DE L'ADMINISTRATION

Déclaration liminaire d’A&I UNSA en PJ (trombone) qui relate la vague de protestation au Rectorat suite à la publication de la liste SAENES et demande une plus grande transparence des postes pouvant être requalifiés en services et en EPLE.

De plus, A&I fait remarquer un traitement inégal des dossiers d’avancement de grade dans l’Enseignement Supérieur et dans le second degré et dénonce la non-publication des postes vacants dans l’Enseignement Supérieur. A&I souhaite être associé aux affectations des lauréats concours 2016.

Mme Viot-Legouda déclare que 2 groupes de travail seront organisés dont l’un se tiendra le 17 juin prochain pour définir les postes susceptibles de bénéficier d’une requalification de C en B : travail sur l’harmonisation des critères de postes concernant les listes d’aptitude pour les services administratifs, les EPLE et l’Université.

Les modalités d’avancement de grade doivent être les mêmes entre le Rectorat et l’Enseignement Supérieur pour être le plus équitable possible. L’autonomie des Universités dans le traitement des dossiers des personnels doit nous amener à travailler davantage dans leur sens.

Pour cette année, les règles appliquées depuis 3 ans seront maintenues et les conditions pourront être redéfinies lors d’un groupe de travail pour l’année prochaine. Mme Hoffman intervient en expliquant que l’on ne peut pas imposer à l’Université la façon dont ils doivent travailler. Madame Viot-Legouda propose de prendre contact avec l’Enseignement Supérieur pour revoir les modalités d’attribution.

Selon Madame Hofmann, lors du mouvement, seuls les postes à profil apparaissent dans l’Enseignement Supérieur. Cette année, aucun poste profilé n’a été déclaré. Il faudrait prendre rendez-vous avec le responsable de l’Université pour finaliser. Il n’est pas dans nos attributions d’imposer à l’Université leur méthode de travailler mais il serait souhaitable d’en trouver une plus équitable. Un groupe de travail pourrait se réunir.

Madame Viot-Legouda répond que les affectations des lauréats concours seront communiquées aux organisations syndicales sans pour autant que celles-ci soient sollicitées pour l’attribution des postes.

1 – APPROBATION DES PROCES-VERBAUX :

Adoption à l’unanimité des PV du 23 juin 2015 et du 23 novembre 2015.

2 – MOUVEMENT INTRA ACADEMIQUE 2016 :

Madame Hoffman énumère quelques chiffres :

Il y a 61 candidatures contre 70 l’an dernier. Après mouvement 30 candidatures soit 49 % obtiennent leur mutation contre 40 candidatures l’an passé soit 58%.

83 % des 30 candidatures obtiennent leur mutation sur leur vœu n°1 contre 58% l’an passé.

41 postes restent non pourvus et seront proposés aux lauréats de concours, aux contractuels et à quelques demandes de détachement.

Il y a 12 avis défavorables en raison d’une ancienneté de poste inférieure à 3 ans dont un a été levé en raison d’une situation particulière.

Il nous est communiqué les possibilités de mutation complémentaire sous réserve de réussite au concours SAENES ou de mutation inter académique.

M. Berrehouc constate qu’il est dommage qu’il n’y ait pas d’harmonisation entre toutes les académies afin de connaître les possibilités d’accueil lorsqu’une mutation inter académique est demandée, ce qui nous oblige à attendre le départ éventuel d’un agent pour disposer de son poste.

3 – AVANCEMENT 2016 :

AA 1ère classe : 40 demandes, 16 promotions dont 1 pour l’Enseignement Supérieur

AAP 2ème classe : 118 demandes, 27 promotions dont 6 pour l’Enseignement Supérieur

AAP 1ère classe : 82 demandes, 22 promotions dont pour 3 l’Enseignement Supérieur

A&I obtient l’annulation d’un avis défavorable permettant à une collègue d’obtenir sa promotion à l’avancement P1.

  1. TITULARISATION :

14 demandes de titularisation des adjoints administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur obtiennent un avis favorable.

3 demandes de titularisation de 1ère classe de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur recrutés par la voie contractuelle obtiennent un avis favorable ainsi qu’un stagiaire 2014 qui a bénéficié d’une prolongation de stage due à ses arrêts de travail.

3 demandes de titularisation par voie de PACTE (recrutement sur entretien professionnel et non par concours),

  • 1 avis favorable
  • 1 renouvellement car manque de formations et difficultés à assimiler. Il lui faut plus de temps avec un suivi formalisé et rapports évaluant les progrès de l’agent.
  • 1 avis défavorable pour un agent ayant une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Malgré les préconisations médicales pour un aménagement du poste de travail, l’agent a rencontré des difficultés d’ordre professionnel tout au long de l’année qui ont entraîné des problèmes relationnels avec ses responsables directs notamment.

Il n’existe pas dans notre institution de poste adapté à ce type de RQTH et cet agent n’aurait pas dû faire l’objet d’un recrutement en qualité d’ADJAENES dans cette structure.

Une assistante sociale s’occupe de son suivi afin de trouver une solution adaptée et une structure pouvant l’accueillir.

5 – DEMANDES DE DETACHEMENT :

28 demandes de détachement dont 25 obtiennent un avis favorable. Les 3 demandes qui reçoivent un avis défavorable ne répondent pas à un profil d’agents susceptibles d’exercer dans l’éducation nationale.

Les demandes de détachement seront examinées après l’affectation des lauréats concours de l’éducation nationale.

6 – INTEGRATION :

L’unique demande obtient un avis favorable.

7 – CONGES DE FORMATION PROFESSIONNELLE :

3 demandes dont une est refusée pour cause de 3ème présentation, les 2 autres agents obtiennent respectivement un congé de formation professionnelle d’une durée de 3 mois et 9 mois (sous réserve de maintien sur le BOP 141)

8 – QUESTIONS DIVERSES :

Aucune question diverse.

9 – INFORMATION :

Une collègue de A&I UNSA fait valoir ses droits à la retraite, exprime l’intérêt porté à la fonction de commissaire paritaire et souhaite à son équipe de prendre le relais.

Au nom de l'administration, Mme Viot-Legouda la remercie pour son investissement et sa participation active aux diverses réunions.

La séance est levée à 16h20

Les représentants A&I-UNSA :

Marie-Claude FORTIER (Rectorat) – Sylvie PREVOT (Col de la Retourne JUNIVILLE) – Marie-Christine RIVARD (Université REIMS) – Annick AVENANT (Université REIMS) – Myriam HUA (Université REIMS) – Caroline PERIN (Lycée RETHEL) – Lydie DALLA LIBERA (IEN Châlons Nord CHALONS-EN-CHAMPAGNE) – Marie-Laure FROISSARD (Col Nassau SEDAN) – Mickaël ADAMKIEWICZ (CIO CHARLEVILLE-MEZIERES)

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CAPA

Repost0