Publié le 31 Mai 2016

Compte-rendu de la CAPA des attachés du 25 mai 2016

La CAPA était présidée par le Secrétaire Général d’Académie qui indique qu’il souhaite poursuivre un dialogue social serein et constructif avec les organisations syndicales.

A et I souhaite faire une déclaration préalable (en PJ : trombone) relative à la requalification des personnels BIATOSS (ci-jointe).

Monsieur le Secrétaire général indique cependant que le contingent des promotions par liste d’aptitude et celui des requalifications ne s’additionnent pas et que parmi les 4 possibilités de promotion accordée par le ministère, deux devront concerner la requalification d’emploi de catégorie B en A.

Il est indiqué par ailleurs que contrairement aux requalifications de C en B, l’académie ne dispose pas du levier du nombre de postes ouverts au concours pour passer en catégorie A.

Le procès-verbal de la précédente CAPA a été approuvé.

TITULARISATIONS

Il y avait deux stagiaires dans l’Académie issus du concours interne et du concours réservé. Tous les deux ont obtenu un avis favorable à leur titularisation.

DEMANDES DE DÉTACHEMENT

L’académie dispose d’une possibilité de détachement au titre de la mobilité professionnelle des enseignants.

Trois demandes de détachement entrant émanaient d’enseignants :

  • Une demande d’un personnel actuellement sur un postes d’adaptation a reçu un avis favorable,
  • Les deux autres demandes concernant un souhait de mobilité professionnelle ont reçu un avis défavorable, semblant prématurée et dont la démarche mérite d’être précisée.

Cinq autres demandes émanaient de :

  • 2 cadres de la poste pour souhait de mobilité professionnelle
  • 1 ingénieur d’étude dans le domaine informatique de l’académie de Créteil pour rapprochement de conjoint,
  • 2 attachés territoriaux pour souhait de mobilité professionnelle

Un des cadres de la poste ainsi qu’un des attachés territoriaux reçoivent un avis favorable, leur profil pouvant correspondre à des missions assurées par un AAE. Les trois autres demandes ont reçu des avis défavorables, ne semblant pas répondre à un besoin de l'académie.

Monsieur le Secrétaire général précise qu’un avis favorable de la commission ne signifie pas qu’un poste soit proposé à ces personnes et qu’en tout état de cause une affectation ne pourrait leur être proposée qu’à l’issue de toutes les autres opérations d’affectation des AAE et avec l’accord du ministère. A et I fait remarquer que le fait que les collègues nommés sur liste d’aptitude soient affectés avant les détachements est conforme au souhait déjà exprimé par le passé par ce syndicat.

Les représentants d’A et I formulent par ailleurs le souhait que le dossier de détachement prévoit une lettre de motivation permettant de mieux cerner le projet professionnel des demandeurs. Cette demande est acceptée.

INFORMATION SUR LES DÉTACHEMENTS ENTRANTS

En outre la commission est informée du détachement de 3 personnels issus du ministère de la défense sur des postes d’attachés et attachés principaux, intervenus entre depuis la rentrée 2015 et avant la réunion de la commission paritaire.

INFORMATION SUR UN DÉTACHEMENT DANS UN AUTRE CORPS

La commission est informée de la demande d’intégration d’un AAE dans le corps des personnels de direction.

DEMANDE D’INTÉGRATION DANS LE CORPS DES ATTACHÉS APRÈS DÉTACHEMENT

4 personnels en détachement demandent leur intégration dans le corps des AAE. Tous les 4 reçoivent un avis favorable de la commission. Les personnels concernés sont affectés dans des EPLE, un sur un poste de gestion comptable, deux sur des postes de gestion matérielle et un sur un poste de non-gestionnaire.

MOUVEMENT INTRA-ACADÉMIQUE

Nous avons ensuite examiné les demandes de mutation, cette année encore en nombre restreint :

15 candidats au mouvement intra académique (contre 17 en 2015 et 21 en 2014), dont 6 obtiennent leur mutation, 3 sur leur premier vœu et 3 sur leur second ou troisième vœu. 1 collègue arrive dans l’académie suite au mouvement inter-académique.

Il y avait 14 postes vacants avant le mouvement et il en reste 13 après le mouvement : Rectorat

( attribué à un personnel stagiaire), CROUS, Collège de Carignan, gestion matérielle, lycée de Givet

( GM), collège le Lac à Sedan ( GM), lycée de Vouziers ( GM), EREA de Châlons ( GM), collège de Sainte-Ménehould ( GM ), collège de Nogent-en-Bassigny ( GM), lycée Blaise pascal de Saint-Dizier

( GM), lycée Diderot de Langres non gestionnaire, DSDEN des Ardennes poste profilé ( Chef de la division des élèves et des établissements ), URCA ( qui décidera de l’utilisation du poste ). (

Il y a eu deux avis défavorables, en raison d’une ancienneté dans le poste inférieure à trois ans.

DEMANDE DE MUTATION D’UN PERSONNEL STAGIAIRE

Un personnel stagiaire, dont la titularisation vient de recevoir un avis favorable de la commission, sollicite une mutation sur un poste profilé, vacant à l’issue du mouvement. Cette demande reçoit également un avis favorable de la commission, sa candidature ayant été retenue sur le poste profilé.

INFORMATION SUR UNE MUTATION HORS MOUVEMENT

Un personnel AAE a été muté sur un poste au rectorat publié à la BIEP dans le courant de l’année.

TABLEAU D'AVANCEMENT AU GRADE D’ATTACHÉ PRINCIPAL

Il y avait deux possibilités d’inscription sur le tableau d’avancement, quatorze candidats dont 11 issues d’EPLE, 3 des services et aucune candidature de l’enseignement supérieur.

Après discussion, deux personnels ont été proposés, un agent comptable et une collègue en service académique.

LISTE D'APTITUDE AU CORPS DES ATTACHÉS

En ce qui concerne la liste d’aptitude d’attachés d’administration de l’État, il y avait 4 possibilités de promotion pour 34 candidats.

Cependant cette année, la possibilité de requalifier deux postes actuellement de catégorie B en catégorie A vient se superposer à l’examen des candidatures à la liste d’aptitude.

Contrairement au souhait d’A et I, les 2 possibilités de requalification ne viennent pas s’ajouter aux 4 possibilités de promotion affichées mais sont inclues dans ces 4 possibilités.

Après comparaison des différentes propositions, un accord s’est fait pour inscrire 4 collègues sur liste principale :

  • 2 au titre de l’avancement : un en EPLE et un en université
  • 2 au titre de la requalification : tous deux en EPLE

Un personnel est placé sur la liste complémentaire, affecté en EPLE.

Il faut souligner qu’il est très important de bien rédiger le dossier de candidature pour faire apparaître le parcours professionnel avec ses particularités, les formations suivies ou dispensées et les tutorats, les responsabilités actuellement exercées, ainsi que la motivation pour exercer les fonctions d’attaché et le désir d’évolution dans la carrière avec la mobilité géographique et fonctionnelle envisagée. Tous ces éléments doivent être le plus possible détaillés et explicites. L’avis de la hiérarchie sur la façon dont les fonctions sont actuellement exercées et l’aptitude à exercer des fonctions supérieures est aussi une donnée essentielle. Parmi les critères pris en compte figurent ainsi les fonctions exercées en tant que SAENES notamment en terme d'encadrement, l’admissibilité au concours d’attaché, le parcours professionnel, la lettre de motivation, l’appréciation du N+1, la mobilité fonctionnelle et géographique du candidat.

Les commissaires paritaires d’A et I-UNSA : Daniel Muselli (Rectorat), David Maupin (Lycée Pierre Bayen, Chalons-en-Champagne), Bernadette Maley (Collège Marie Curie de Troyes), Chantal Destrumelle (lycée Verlaine de Rethel), Anne Belloeil (collège Luis Ortiz de Saint-Dizier).

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CAPA

Repost0

Publié le 26 Mai 2016

CTS dédié aux questions d’hygiène, sante et conditions de travail

Séance présidée par Mme VIOT-LEGOUDA, SG adjointe, directrice des RH, en remplacement de M. le Secrétaire général de l’académie retenu par d’autres obligations.

Secrétaire de séance : Mme Avigliano

Secrétaire adjointe de séance : SGEN

Points mis à l’ordre du jour :

1) Approbation du PV de la séance du 23 février 2016

Adopté à l’unanimité

2) Point sur les travaux

Dossier présenté par M. Bourgery, SG adjoint, directeur des supports et moyens

diagnostic amiante de la DSDEN de l’Aube

La présence d’amiante est reconnue dans ce bâtiment (façades) et le suivi réglementaire est assuré par des visites périodiques.

Dégradation de certains sols due aux « roulements » des sièges. Cela pourrait libérer de l’amiante et à titre préventif des protections mobiles ont été installées. M. Bertin, SG de la DSDEN affirme qu’à aucun endroit, l’amiante n’est mise à nue.

L’architecte est venu sur place cette semaine étudier la programmation des futures travaux et évaluer les risques dûs à la libération de l’amiante. Cette phase d’étude pourrait durer 6m et les travaux commenceraient en 2017. En outre si l’enveloppe dévolue aux travaux le permet, il serait envisagé de régler en même temps les problèmes d’étanchéité (fenêtres) et éventuellement le remplacement des dalles.

De toute façon, il va falloir gérer la problématique de la réalisation des travaux et de l’occupation des locaux pendant les travaux puisque les ouvriers travailleront sous protection et qu’il n’est pas question de prendre des risques avec la santé des employés et usagers de la DSDEN

Accessibilité aux locaux

Pas de problématique à la DSDEN de la Marne et des Ardennes.

Les travaux au Rectorat sont presque achevés (modification de la pente trop abrupte et absence de pallier) ; il reste à finaliser l’éclairage

La circulation entre le rectorat et le restaurant administratif des impôts , actuellement difficile d’accès pour les personnes à mobilité réduite, va être revue. La DDFIP et la ville de Reims ont donné leur accord pour une remise en état des trottoirs et d’un passage protégé. Les travaux se feront dans les prochains mois. La CGT demande de veiller à ce que cet accès ne soit pas gêné par les voitures en stationnement

Mme Morelle, SG de la DSDEN de la Haute-Marne signale qu’un enrobé bi-couche sera installé sur le devant de l’entrée principale (actuellement gravier) et qu’un parking y sera également identifié pour les personnes à mobilité réduite. De même les toilettes du rez de chaussée seront rendus accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

3) Evolution des accidents de service dans les services académiques sur 3 ans

Dossier présenté par M. Cakir, conseiller académique de prévention

Peu d’accidents relevés dans les services académiques . Toutefois, la comptabilisation des accidents au Rectorat n’est pas toujours rendue. Mme Viot-Legouda demande à M. Cakir de revoir avec la DSDEN de la Marne qui gère les accidents du rectorat pour avoir des données fiables.

Mme la SG de la Hte-Marne remarque qu’il y a peu d’accidents de trajets eu égard aux kilomètres parcourus.

L’Unsa s’étonne de l’absence d’accidents déclarés pour les personnels non titulaires

4) Application de la fiche horaire des services académiques

Exposé de Mme Viot-Legouda

Suite au GT du 25 mars 2016, la DSI a travaillé sur la fiche horaire et les demandes de congés

L’objectif est de faire figurer les absences liées à la récupération du temps de travail des agents.

Le Rectorat veut tester l’application avant la fin d’année scolaire pour une mise en place à la rentrée 2016

Pour cela, le rectorat veut proposer un outil simple qui permette l’harmonisation au niveau académique et qui fasse le lien avec l’outil congés. Cela permettra de connaître le planning de tous les agents

Avant d’entamer le débat, l’UNSA demande si cette application sera imposée aux DSDEN. Car les agents de ces structures ne voient pas l’utilité d’adopter le modèle du rectorat alors qu’ils ont déjà leur propre modèle qui de plus donne toute satisfaction. Mme la SG adjointe répond par l’affirmative et s’étonne de la « suspicion » des collègues des DSDEN.

Ensuite, les représentants des personnels et de l’administration débattent longuement sur le terme « pause ». Le rectorat convient qu’il va falloir clarifier cette notion de pause

D’autres questions sont soulevées par les représentants des personnels

- tous les types d’absence seront-ils prévus ? à à vérifier avec la DSI

- Obligation de prendre les RTT par demi-journée ? à arrangement possible avec le chef de service

- les chefs de bureau ont-ils droit aux RTT ? réponse affirmative : c’est un droit pour tous.

- Refus du code couleur pour la fiche congé

Mme Viot précise que l'on continue d'appliquer les règles comme auparavant, rien n'est remis en cause, et qu'une réunion d'information sera planifiée à l'attention des chefs de bureau avant la mise en pratique de l'application.

5) Questions diverses

- local syndical

Désormais, si l’administration a besoin d’utiliser le local syndical , elle en fera la demande auprès des organisations syndicales . M. Bourgery demande que chaque organisation syndicale désigne une personne référente

- problème de poids des chariots des femmes de ménage

Un agent de service qui a des problèmes de santé éprouve des difficultés à assurer sa mission du fait du poids des chariots. M. Bourgery connaît la situation et se demande si le fait d’alléger ou de remplacer le chariot réglera le problème ?

- communication sur la procédure d’urgence en cas de malaise d’un agent

Débat sur une situation connue au rectorat. Il est rappelé qu’en cas d’urgence il faut appeler le 15 et en attendant trouver une personne formée aux premiers secours.

Il est convenu qu’une procédure sera diffusée pour rassurer les collègues confrontés à ce gnre de situation. De plus, une liste actualisée des personnes formées sera également mise à disposition des agents

Les points mis à l’ordre du jour étant terminés, Mme Viot-Legouda interroge l’assemblée pour savoir s’il y a d’autres questions diverses

- demande d’ installation de rideaux au local syndical pour isoler et assurer la confidentialité quand rencontre avec un agent

- Installation d’un ordinateur dans le local syndical (à voir : problèmes de connexion, récupération des données, utilisation des imprimantes…)

- photocopieur trop lent

- problèmes avec le scanner : trop lent notamment quand plus de 6 pages à scanner et difficultés à recevoir le scan sur messagerie

- fermeture du local à vélos : les travaux sont programmés. Ils ont été retardés car priorité a été donnée à la DSDEN de la Haute-Marne pour leur problème d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite

- demande d’une formation de remise à niveau pour les personnels formés aux premiers soins

Mme Fortier déclare qu’elle vient d’assister à son dernier CTS puisqu’elle a fait valoir ses droits à la retraite à la prochaine rentrée.

Mme la Secrétaire Générale adjointa, directrice des RH la remercie pour son investissement tout au long de sa carrière

Fin de séance à 16h30

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CTS - CTA

Repost0

Publié le 26 Mai 2016

L’atelier groupe a3 est réuni pour étudier les propositions de simplification des tâches administratives recueillies par l’enquête du mois de mars.

Le rectorat propose dans un premier temps d’établir un calendrier récapitulatif des échéances pour les établissements.

Il est remarqué que ce type de calendrier existe déjà pour les chefs d’établissements sur le site de l’Esen et dans le vadémécum du gestionnaire.

Aet I propose que si un calendrier est établi, il devra être le plus clair possible, mensuel et pourquoi pas apparaitre sur le site du rectorat.

L’idée est de construire une première base et demander aux établissements de la compléter. (3 ou 4 établissements par domaine). Au départ pendant 1 trimestre mais A et I propose que les établissements travaillent un peu plus qu’un trimestre sur un domaine car les trimestres se suivent mais ne se ressemblent pas.

La proposition P17 de l’enquête propose la création d’un espace partagé entre l’agence comptable et ses établissements rattachés. Cela permettrait de faire face aux multiples changements de gestionnaires que nous observons dans l’académie.

Aet I souligne que l’espace collaboratif est très fournit et que cet espace partagé pourrait être dans le même genre.

La DAF 4 regrette juste le manque d’un moteur de recherche.

L’idée sera soumise au groupe de travail.

La Proposition 4 de l’enquête propose que les demandes de bourse soient effectuées en ligne. Le rectorat explique que cette hypothèse est envisagée au niveau National et que le rectorat de Reims n’a pas souhaité se positionner pour tester ce dispositif. Cette proposition ne sera donc pas évoquée en groupe de travail.

La proposition P12 sera soumise au groupe de travail.

La proposition P13 évoque que les agents comptables aimeraient avoir accès aux actes de ses établissements rattachés dans DEMACT. Seul l’accès par les autorités de contrôle est étudié au National. L’atelier fait ressortir que le problème est dû en particulier aux pièces jointes. Un établissement peut joindre une pièce à un acte et en donner une autre à son agence comptable.

A et I propose de faire remonter au National cette problématique. Les pièces jointes pourraient être authentifiées au même titre que les actes (signature électronique). Le rectorat propose de soumettre cette demande au National.

La proposition P14 énumère les problèmes de délai de réponse inadapté aux enquêtes. Le rectorat estime que ces enquêtes sont prévues au National et le groupe de travail n’a pas à se saisir de la question. Le calendrier pourra permettre de répondre à cette demande.

Il est souligné qu’une partie des enquêtes pourrait être évitée. Par exemple, le rectorat nous demande des détails sur les fonds sociaux, ou les avantages en nature qui sont déjà dans le compte financier.

La proposition 6 de l’enquête propose d’ajouter une case observation dans siècle pour préciser ce que l’on entend par autre membre de la famille.

Le rectorat répond qu’il s’agit d’un problème juridique.

A et I souligne que siècle n’est pas toujours renseigné correctement, que souvent le secrétariat note en responsable légal 1 la personne à joindre en premier, alors que ce n’est pas réellement le responsable légal 1. Il est également dommage que l’on ne puisse pas établir une facture pour chaque parent responsable légalement (en cas de garde partagée par exemple).

Jérome Batillet

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GT

Repost0

Publié le 20 Mai 2016

Une rubrique PPCR sur le site de l'UNSA EDUCATION :

Voici réunis dans cette rubrique l'ensemble des articles concernant le protocole Parcours Professionnels Carrières Rémunérations (PPCR) signé favorablement par l'UNSA et qui va produire des effets pour tous les collègues dans les prochains mois ou prochaines années.
http://www.unsa-education.com/spip.php?rubrique94

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CARRIERE, #REMUNERATIONS

Repost0

Publié le 20 Mai 2016

La carrière et la rémunération des fonctionnaires va (enfin) commencer à évoluer avec les premières mesures dites « PPCR » pour Parcours professionnel - carrière - rémunération. En effet, les collègues de catégorie B qui sont dans le premier wagon de mesures décidées par le gouvernement vont voir la transformation de leurs primes en points d’indices. Puis suivrons, les collègues des catégories C et A

… Explications :

La rémunération des fonctionnaires se fait en utilisant des points d'indices. Un point vaut 55,5635€ par an. Avec PPCR, dans un premier temps, notre nombre de points va augmenter (6 points pour les catégories B) et en contrepartie le montant global des primes sera diminué (5 points max pour les catégories B).

Concrètement cela change-t-il quelque chose sur ma rémunération nette mensuelle ?

J’aurai le même montant net sur mon compte en banque mais il y aura des modifications à l’intérieur de mon bulletin de paie, les primes vont être transformées en points d’indice.

Aucune prime ou indemnité ne sera touchée en particulier. Il y aura juste un montant global identique pour chaque catégorie qui sera prélevé mensuellement.

  • 167€ en A pour 2017 puis 389€ en 2018.
  • 278€ en B dès 2016
  • 167€ en C en 2017

Alors que dans le même temps, le nombre de point d’indice qui permet de calculer la rémunération sera augmenté dans les mêmes proportions. Cela apparaîtra sur les bulletins de paie aux alentours du printemps 2016.

Remarque importante, si je ne touchais pas d'indemnités, ma rémunération va donc augmenter de presque 30€/mois soit plus de 300€ par an.

Attention, certaines primes ou indemnités sont exclues de ce transfert :
- L'indemnité de résidence (IR) et le supplément familial de traitement (SFT)
- Les indemnités qui ont le caractère de remboursement de frais
- La prise en charge partielle des frais de transport
- Les indemnités horaires pour travaux supplémentaires
- L'indemnisation du service d'astreinte

Quel intérêt ?

Cela permet une hausse de la pension pour les futurs retraités (vous, moi) car la pension des fonctionnaires est calculée sur l’indice de rémunération sans les primes. Plus l’indice est élevé, plus le montant de la retraite est important.

Et après ?

Les prochains à connaître ce rééquilibrage Primes/points d’indice sont les collègues de catégorie C et de catégorie A en janvier 2017.
De plus, il y aura des revalorisations de rémunération sous forme d’augmentation du nombre de points d’indices pour les 3 catégories A, B et C.

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #REMUNERATIONS

Repost0

Publié le 20 Mai 2016

POUR INFO

Décret no 2016-580 du 11 mai 2016 relatif à l’organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C de la fonction publique de l’Etat NOR : RDFF1604175D : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032519983&categorieLien=cid

Décret no 2016-589 du 11 mai 2016 modifiant le décret no 2008-836 du 22 août 2008 fixant l’échelonnement indiciaire des corps et emplois communs aux administrations de l’Etat et de ses établissements publics ou afférents à plusieurs corps de fonctionnaires de l’Etat et de ses établissements publics : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2016/5/11/RDFF1604252D/jo/texte

cordialement

P. MICHEL, chargé de communication

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost0

Publié le 18 Mai 2016

INFORMATION :

La CAPA des AAE prévue le 26 mai 2016 se déroulera le mercredi 25/05/2016

Le Groupe de travail sur le congé de formation prévu le 25/05/2016 se déroulera le jeudi 26/05/2016

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost0

Publié le 14 Mai 2016

POUR INFO

Décret no 2016-581 du 11 mai 2016 modifiant divers décrets relatifs à l’organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie B de la fonction publique de l’Etat NOR : RDFF1604179D : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032520064&dateTexte=&categorieLien=id

Décret no 2016-589 du 11 mai 2016 modifiant le décret no 2008-836 du 22 août 2008 fixant l’échelonnement indiciaire des corps et emplois communs aux administrations de l’Etat et de ses établissements publics ou afférents à plusieurs corps de fonctionnaires de l’Etat et de ses établissements publics : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2016/5/11/RDFF1604252D/jo/texte

cordialement

P. MICHEL, chargé de communication

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost0

Publié le 10 Mai 2016

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIER
CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIERCLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIER
CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIERCLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIER
CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIERCLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIER

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR QU'ELLES APPARAISSENT EN ENTIER

Ouverture du congrès à 10h30

Mme la secrétaire académique remercie les adhérents et les représentants des autres syndicats présents.

Elle rappelle le vote a effectuer en ligne pour les différentes motions, les rapports d'activités et les membres du bureau au niveau national et académique.

Elle remercie tous les membres qui l'entourent et l'aident dans sa mission syndicale. Ainsi A&I Reims assure à chaque demande des collègues une réponse rapide.

Elle donne la parole à Pascal Rouyer Secrétaire régional d'UNSA éducation.

Il précise que lors des prochaines élections professionnelles la fédération compte sur toutes ses forces et notamment a&I qui a des représentants dans chaque groupe de travail et comité technique.

Il souligne la réactivité de notre syndicat et apprécie les différentes actions du bureau (particulièrement les visites de terrain) et le bonne collaboration avec UNSA ITRF BIO.

Il souligne l'amélioration de la représentation, la liste UNSA au Crous, la consolidation du 4ème siège au CTA et l'augmentation des sièges au CHSCT assurant plus de temps de décharge.

Au congrès national UNSA éducation de Grenoble le bilan des 4 dernières années a été approuvé à 94%, résultat du travail d'une équipe déterminée et rajeunie.

La modification du règlement intérieur a recueilli 97% et celle de la structure régionale 93 % (100% pour la région grand est).

Il précise que les trésoreries départementales et académiques disparaissent ainsi que les secrétaires départementaux.

Le projet 2016-2020 a été voté avec 96 % de pour.

Enfin il remercie Nacima pour son travail en tant que secrétaire académique A&I Reims, et appuie sur son volontarisme, son dynamisme et son investissement. Il apprécie sa fiabilité et sa franchise et espère que sa trop grande modestie sera un moindre frein à l'avenir.

Nacima présente le rapport d'activités d'A&I Reims dans les grandes lignes.

Le rapport détaillé étant consultable sur le blog.

Le syndicat est présent dans tous les groupes de travail du rectorat.

L'augmentation des adhésions est une belle preuve de la confiance dans notre travail, d'autant que cela touche toutes les catégories et tous les secteurs.

Sylviane Jeanne rappelle qu'en 1995, il y avait environ 350 adhérents, mais que depuis plusieurs années, on en perdait environ 10% chaque année, mais que depuis 2 ans les adhésions sont de nouveaux en hausse et de ce fait que l'académie de Reims se distingue au niveau national.

Les visites sur le terrain sont en expansion afin d'être au plus près des collègues. Il faut encre développer le relationnel avec le supérieur et le CREPS.

Un livret d'accueil a été conçu afin de recevoir et d'informer au mieux les nouveaux collègues.

Une lettre d'information académique est régulièrement diffusée.

Nacima remercie les commissaires paritaires pour tous le travail accompli lors des commissions pour la défense de chacun et précise qu'à plusieurs reprises les représentants du syndicats ont réussi à faire lever des avis défavorables.

Elle rend un hommage tout particulier au travail de Marie Claude coordinatrice de la catégorie C ainsi qu'à Maurice et Evelyne représentants des retraités

La rapport d'activité est adopté à l'unanimité

Nacima présente la liste des membres du bureau académique notamment

Secrétaire académique Nacima Farès

Secrétaire académique adjointe Laurence Pérardot

Secrétaire académique adjoint chargé de la communication Patrick Michel

Trésorière Marie Claude Fortier

Secrétaire départemental de la Marne Daniel Muselli

Secrétaire départementale de la Haute Marne Anne Belloeil

Secrétaire départementale des Ardennes Géraldine Kutter

Secrétaire départementale de l'Aube Laurence Pérardot

La liste des membres du bureau académique est adoptée à l'unanimité

 

Et propose la délégation pour le congrès national d'UNSA A&I

Nacima Farès, Laurence Pérardot, Mickaël Adamkiewicz et Partick Michel

La délégation pour le congrès national d'UNSA A&I est adoptée à l'unanimité

 

Le bilan financier d'A&I Reims est présenté

Pour rappel 85 % des cotisations reviennent au niveau national et 15 % servent à financier le syndicat au niveau académique. Les principaux postes de dépenses étant l'affranchissement et les frais des déplacements.

Les comptes ont été contrôlés par Catherine Jacquemin et Lucile Loboda. Mme Jacquemin certifie que les comptes étaient bien tenus et l'archivage des pièces ordonné et qu'aucun problème n'a été décelé.

 

La nomination de Mmes Jacquemin et Loboda en tant que vérificatrices aux comptes est adoptée à l'unanimité

Le bilan financier est adopté à l'unanimité

Les Motions par secteur sont rapidement présentées. Ces motions serviront au syndicat lors des différents groupes de travail pour les 4 prochaines années.

Sylviane rappelle qu'un gros travail a déjà été entrepris notamment au niveau de l'indemnitaire et de l'indiciaire (transposition d'une petite partie de l'indemnitaire en indiciaire afin d'augmenter les retraites. Une nouvelle architecture des grilles est mise en œuvre avec la disparition de 1er grade de la catégorie C (Nous sommes toujours en attente des textes définissant les conditions de reclassement). La réforme du régime indemnitaire est en cours avec l'arrivée du Rifseep.

Elle aborde la loi de déontologie qui rappelle le principe fondamental de laïcité, l'égalité homme / femme (difficile dans le monde de l'éducation nationale majoritairement féminin).

La disparition des 3 jours de carences et l'introduction de la valeur professionnelle.

 

Sylviane détaille plus particulièrement la motion fonction publique et revendications corporatives.

Cette motion a été rebâtie de toute pièce afin de coller au mieux à la réalité du terrain.

Un vrai dialogue social a été mis en place, sur le recrutement, l'avancement et la mobilité suite à la réforme territoriale.

Il faudra rester vigilant quant aux possibles services inter académiques, car il y aura des conséquences sur les emplois ou la mobilité contrainte ce qui est absolument inenvisageable.

Il faut absolument préserver le rôle des CAPA qui ont pouvoir sur les actes individuels de gestion alors que les CTA jouent un rôle sur les actes de gestion globale.

L'importance de l'entretien professionnel qui doit être fait tous les ans et accompagné d'une fiche de poste actualisée, c'est ce qui servira à classer les fonctionnaires dans les groupes pour le rifseep, ou à faire évoluer leurs fonctions ou leur carrière, sans cela pas d'appel possible.

Une négociation sur le temps de travail sera certainement à l'ordre du jour actuellement nous nous servons de la circulaire de 2003 comme référence.

Un travail doit également être mené sur les heures supplémentaires et les comptes épargne temps, refusés dans l'académie de Reims pour les personnels en EPLE.

La protection sociale doit être revue et l'employeur doit souscrire à une mutuelle.

La médecine de prévention doit jouer son rôle dans la fonction publique comme dans le privé pour une juste application des textes en vigueur.

CHSCT : un guide d'aide à la prévention du burn out, un conseiller mobilité qui aide pour l'évolution de la carrière ou suite à une suppression de poste au rectorat ou à la préfecture de région.

Demande du CIGEM pour les 3 corps

Deux demandes d'amendements sur la motion EPLE sont proposés : la première regrettant l'omniprésence de l'adjoint gestionnaire dansla motion peut-être au détriment des autres fonctions et une demande de précision sur le logement pour les personnels exerçant en intérim dans un EPLE.

Les motions et les deux amendements à la motion EPLE sont adoptés à l'unanimité

La séance est levée et la secrétaire académique remercie tous les adhérents pour leur participation à ce congrès

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CONGRES

Repost0

Publié le 10 Mai 2016

Participez au 4e baromètre UNSA de nos métiers

Article publié le jeudi 5 mai 2016


L’an dernier, vous étiez 93% à nous dire que vous aimiez votre métier !
Que le pouvoir d’achat était la priorité incontestée ! Et cette année vous en pensez quoi ?
Comme chaque année, avec ce baromètre, nous vous donnons la parole. Parce qu’à l’UNSA Éducation, nous sommes convaincus que le syndicalisme ne peut se faire sans les personnels qu’il représente.
Alors, maintenant c’est à vous ! Quelques minutes quelques clics pour donner votre avis !

ENQUETE DISPONIBLE ICI : http://www.unsa-education.com/spip.php?article2369

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #DIVERS

Repost0