Publié le 24 Septembre 2019

 

Cher.es collègues

une audience auprès de Monsieur le Président de la Région Grand Est  a eu lieu le 15/07/2019 avec les représentant.e.s  des personnels de direction SNPDEN UNSA, ID FO et SGEN CFDT ainsi que les représentant.e.s des personnels d'administration et d'intendance AI UNSA des 3 académies de Reims, de Nancy Metz et Strasbourg et le président de la Région Grand Est et son équipe :  l’élu régional en charge du plan de qualité des services et de la valorisation des métiers : Laurent Burckel, Développement et valorisation des potentiels, Claire Coudy-Lamaignière, DGA, Secrétariat Général, Delphine Goujon DGA-DRH, Direction des lycées, Olivier Martin et Jacky Schlienger, chargé de mission rattaché DL.

Déclaration du Snpden Unsa :

Monsieur le Président de Région,

Nous vous remercions d’avoir répondu dans un délai très court à notre demande d’audience commune, montrant l’intérêt porté à la relation avec les personnels d’encadrement des EPLE. Nous sommes représentant.e.s d’organisations syndicales de personnels d’encadrement, responsables et engagés au service du service public d’éducation, en relation étroite avec notre Institution et la collectivité territoriale.

Une audience intersyndicale réunissant les représentants des différents syndicats de personnels de direction et de gestionnaires n’est pas habituelle et témoigne de nos inquiétudes, mécontentements et désaccords communs. Depuis plusieurs semaines, nous voyons notre autorité fonctionnelle se dégrader, parfois ignorée voire bafouée. La gestion des ATTEE en est un des reflets essentiels : Le nouveau règlement intérieur de travail réduit considérablement le rôle des personnels de direction et des gestionnaires. Les agents chefs, les chefs cuisiniers décideront des EDT des agents.

 

Points abordés :

Point 1 : le plan de qualité des services et de valorisation des métiers

Point 2 : l’autorité fonctionnelle des proviseurs et gestionnaires sur les ATTEE

Point 3 : les logements de fonction

Point 4 : les disparités de fonctionnement entre maisons de région.

 

Le président de Région, après avoir apporté des réponses aux questions et des éclaircissements aux situations, a conclu cette audience part le fait qu'il fallait qu'un dialogue soit installé d’une manière assez régulière pour pouvoir palier aux différentes difficultés rencontrées.

Un compte rendu de cette audience doit être envoyé aux adhérent.e.s d'EPLE  d'A&I UNSA Reims.

 

Les Organisations syndicales dans un courrier du 14 juin 2019 ont demandé une audience avant les vacances d’été à Monsieur le Président de la Région Grand Est suite aux nombreuses informations qui ont été diffusées ces dernières semaines comme 1/- le plan de qualité de service et de valorisation des métiers, 2/- de l'autorité fonctionnelle des gestionnaires et proviseurs de lycée, 3/- les logements de fonction, 4/- les disparités de fonctionnement entre maisons de région

Plus d’information ici : http://www.aeti-ac-reims.com/2019/06/courrier-intersyndical-au-preside-region-grand-est.html

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #EPLE, #INTERSYNDICAL.E, #COLLECTIVITÉ

Repost0

Publié le 19 Septembre 2019

Communiqué de presse du conseil national

MF au carré*, MF au tapis

*Mutualisation de la fonction financière

A&I UNSA rappelle que la réforme du système financier et comptable des EPLE, MF2, « MF au carré », en lien avec les logiciels de scolarité, est un élément majeur de l’évolution des services rendus au plus près des usagers du système éducatif ;

A&I UNSA rappelle que MF2 aura des conséquences majeures sur les métiers des collègues exerçant en EPLE quelle que soit leur catégorie C, B, A et qu’il doit être un levier essentiel d’une politique ambitieuse de requalification de postes ;

A&I UNSA constate, malgré l’investissement fort consenti par nos collègues de l’administration centrale, des services académiques et des établissements engagés dans le projet MF2 :

  • que le calendrier national annoncé n’a pas été respecté ;
  • que les établissements prévus pour être pilotes de la version 1 ne sont plus que 45 au lieu des 300 annoncés pour un déploiement final de 8000 établissements ;
  • que les moyens financiers importants engagés dans ces opérations ne permettent toujours pas d’assurer ce véritable changement dans la sécurité et la sérénité ;
  • que le socle réglementaire préalable n’est toujours pas publié.

A&I UNSA exige :

  • qu’un point d’étape réaliste de ces déploiements soit publié, afin de permettre d’analyser avec précision et objectivité l’impact de l’introduction de ces nouveaux outils sur l’organisation et les conditions de travail des établissements ;
  • que l’interfaçage avec les outils existants (Siècle, outils privés de contrôle d’accès…) soit effectif au moment du déploiement ;
  • qu’une formation permettant la complète maîtrise des outils soit offerte à l’ensemble des personnels appelés à les utiliser ;
  • qu’une assistance technique doublée d’une assistance utilisateurs soit disponible pour l’ensemble de ces progiciels ;
  • que les moyens matériels de réussite du projet soient opérationnels préalablement à la mise en place des outils dans les établissements ;
  • que les outils actuels continuent à être maintenus jusqu’au déploiement définitif ;
  • que l’investissement des personnels de l’administration centrale, des services académiques et des établissements engagés dans le projet MF2, bien mal récompensés de leurs efforts, soit véritablement et financièrement reconnu.

Adopté par le Conseil national d’A&I UNSA à Pantin le 18 septembre 2019

Contact presse

Jean-Marc Bœuf, Secrétaire général

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost0

Publié le 18 Septembre 2019

Cher·e collègue, 

 

le syndicat Administration et Intendance Unsa de l'académie de Reims vous souhaite une bonne reprise dans votre établissement ou service tout en étant conscient des évolutions qui vont suivre suite au vote de la loi Fonction Publique de cet été.

 

Nous sommes tous amené·e·s à faire évoluer nos pratiques et nos missions dans le déroulé de notre carrière. A&I UNSA à la conviction de défendre les intérêts de tous les agents de la catégorie C, B et A,  que nous soyons titulaires ou contractuels. C'est dans cet esprit que le syndicat A&I UNSA s'appuie pour faire de chaque personnel, l'acteur de son propre changement. 

 

Le syndicat A&I UNSA a remporté majoritairement les élections en CAPA de 2018 sur l'ensemble des trois catégories (A, B, C).

 

Je ne saurais terminer ce mot de rentrée sans vous énumérer les cinq raisons d'adhérer au syndicat A&I UNSA qui traduisent l'engagement et le savoir faire de nos équipes militantes, et d'une manière plus large de la Fédération UNSA Education :

Proximité, Expertise, Equipe, Nos valeurs, Majoritaire.

Adhérer à A&I UNSA, c'est avoir l'assurance d'être écouté·e, conseillé·e et accompagné·e.C'est aussi soutenir nos métiers et les militants du syndicat qui travaillent au quotidien pour défendre des collègues et les conditions de travail de toutes et tous (toutes les catégories, tous les métiers).

Nouveau cette année, l’adhésion directe en ligne   Pour adhérer cliquez ici     supplément 2019-2020

J'A&Ime mon métier, J'adhère à A&I UNSA

 

Amicalement

 

Le secrétaire académique

Mickaël Adamkiewicz

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #LE SYNDICAT A&I

Repost0