Publié le 16 Avril 2018

L’UNSA Fonction publique déplore une posture fermée et univoque du gouvernement et appelle à la grève le 22 mai 2018.

Après avoir écouté attentivement le Président de la République et noté son silence sur la fonction publique, l’UNSA Fonction publique regrette que celui-ci n’envisage les services publics que sous l’angle d’un fardeau budgétaire alors qu’ils constituent le socle de la solidarité républicaine, réduisent significativement les inégalités sociales via les redistributions qu’ils opèrent et renforcent la cohésion sociale.

Après avoir pris le temps d’examiner l’ensemble des éléments portés à sa connaissance sur les chantiers de la réforme de la fonction publique et d’analyser toutes les déclarations des ministres chargés de l’action publique et de la fonction publique, l’UNSA Fonction publique alerte sur l’impact réel des changements majeurs qui sont envisagés pour les agents publics (restructurations, 120 000 suppressions de postes, modification des règles statutaires, modification des modalités de recrutement et de rémunération). En même temps, les protections et les garanties dont ils bénéficient aujourd’hui se verraient affaiblies (diminution du nombre et du rôle des instances de dialogue social, amoindrissement des capacités de recours, affaiblissement de la prise en compte de la santé au travail).

Rappelant les mesures délétères déjà effectives qu’elle combat : gel du point d’indice, jour de carence, compensation partielle de la CSG, suspension de PPCR pendant un an et de l’absence d’un véritable dialogue social, l’UNSA Fonction publique considère que l’unité la plus large des organisations syndicales est nécessaire.

Enfin, comme elle l’a fait lors de la mobilisation unitaire du 10 octobre, l’UNSA Fonction Publique rappelle son exigence de reconnaissance des agents publics qui passe par la réussite du prochain rendez-vous salarial.

Après une vaste consultation de l’ensemble de ses composantes, dans le respect du principe de l’autonomie qui l’anime, l’UNSA Fonction publique appelle tous les agents publics à se mobiliser massivement, y compris en faisant grève, le 22 mai 2018.

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GREVES ET MANIFS

Repost0

Publié le 11 Avril 2018

Vous trouverez ci-dessous un lien vers le compte rendu du

syndicat Administration & Intendance Unsa 

suite à la réunion du mercredi 4 avril 2018 matin au cabinet du ministre.

http://www.aeti-unsa.org/LE-POINT-SUR-l-avenir-du-service-public-d-information-et-d-orientation-et-de.html

En conclusion très provisoire :

 

- Seuls les personnels administratifs en DRONISEP peuvent être décentralisés : ils doivent être précisément accompagnés et nous devons syndicalement et fédéralement y veiller; pas de risques de mouvement avant 2019.

 

- Les personnels administratifs des CIO demeurent personnels de l’Etat mais ils risquent de perdre leurs postes et leurs métiers alors qu’il n’est pas certain que les EPLE puissent sans moyens supplémentaires assumer leur nouvelle mission. La disparition des CIO peut prendre des années, nous dit-on, et il n’y a pas de risques de mouvements dans l’immédiat.

 

Le travail syndical ne fait que commencer et passera à nouveau par la défense de nos métiers: il ne faudrait pas que les CIO qui mettraient des années à disparaître deviennent  des sortes de mouroirs administratifs !

 

Les administratifs ne sont ni des supplétifs ni des porteurs d’eau.

 

Jean-Marc Bœuf, Secrétaire Général A&I UNSA

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mickaël ADAMKIEWICZ, Secrétaire Académique A&I UNSA Reims

Publié dans #SERVICES

Repost0

Publié le 6 Avril 2018

Compte-rendu succinct du CTA du 16 mars 2018

Déclaration de l’UNSA-EDUCATION (cf pièce jointe)

A l’ordre du jour :

1/ Approbation des PV des séances des 18 et 30 janvier 2018

2/ Evolution de la carte comptable (pour avis)

3/ Evolution de l’implantation des emplois : personnels enseignants, administratifs, de laboratoire et de direction (pour avis)

4/ Barème académique de mutation des personnels ATSS (pour avis)

5/ RIFSEEP des ITRF de catégorie A et B (pour avis)

6/ Questions diverses

 

1/ Approbation des PV des 18 et 30 janvier 2018

Reportée au prochain CTA

 

2/ Evolution de la carte comptable (pour avis)

Dès ce premier point inscrit à l’ordre du jour, je souhaiterais faire une remarque qui est valable pour tous les autres points. La mise en œuvre de groupes de travail préparatoires sur les questions abordées au CTA ne permet plus d’avoir de véritables débats au cours du CTA et de modifier les conclusions issues de ces groupes de travail.

Le dialogue social est censé avoir eu lieu lors des groupes de travail ;

 

  • Fusion ou modification du périmètre des agences comptables

Celle du lycée de Bazeilles et du lycée J.B. Clément :

L’agent comptable de Bazeilles a fait valoir ses droits à pension au 1er janvier 2018 et celui de J.B. Clément en assure l’intérim.

L’agence comptable située à Bazeilles avec 7 établissements rattachés ferme donc et est transférée au lycée J.B. Clément de Sedan qui a 5 établissements rattachés.

Le lycée de Bazeilles compte 2 personnels de catégorie A, 3,5 personnels de catégorie B et 1 personnel de catégorie C, soit 6,5 postes.

Le lycée J.B. Clément compte 1 personnel de catégorie A, 2 personnels de catégorie B et 3 personnels de catégorie C, soit 6 postes.

A la rentrée 2018, Bazeilles comptera 1 personnel de catégorie A, 2 personnels de catégorie B et 1 personnel de catégorie C, soit 4 postes, tandis que le lycée J.B. Clément comptera 2 personnels de catégorie A, 2,5 personnels de catégorie B et 3 personnels de catégorie C, soit 7,5 postes.

 

Celle des lycées Les Lombards, Chrestien de Troyes, Edouard Herriot et Camille Claudel :

A la fermeture de l’agence comptable du lycée Chrestien de Troyes, il était envisagé de transférer les 4 établissements rattachés au lycée Les Lombards. Mais suite à la fusion des GRETA de l’Aube et de la Haute Marne et la création du nouveau GRETA Sud Champagne basé dans ce dernier, la charge financière est devenue très lourde.

La proposition de répartition des établissements rattachés est donc la suivante :

  • le lycée Edouard Herriot a 6 établissements rattachés + 2 en provenance du lycée Chrestien de Troyes = 8 établissements rattachés
  • le lycée Camille Claudel a 7 établissements rattachés + 2 en provenance du lycée Chrestien de Troyes = 9 établissements rattachés

 

  • Nous sommes loin des 6 établissements rattachés que nous défendons syndicalement. En 2012, nous avions une moyenne de 4,78 établissements rattachés dans notre académie.

Nous passerons à 7,44 au 1er septembre prochain, avec 12 établissements au lycée J.B. Clément à Sedan, 12 dont un GRETA au lycée Bazin à Charleville-Mézières, 12 établissements au lycée Saint Exupéry à Saint Dizier. Les plus petites agences comptables se situent également dans ces deux départements des Ardennes et de la Haute Marne avec 4 établissements rattachés.

 

Vote : au vu des conclusions du GT, la représentation syndicale a voté en abstention à l’unanimité.

 

3/ Evolution de l’implantation des emplois : personnels enseignants, administratifs, de laboratoire et de direction (pour avis)

  • 104 postes enseignants supprimés en collège, segpa, lycée professionnel et lycée d’enseignement général et technologique ; 53 créations.

Vote : contre à l’unanimité pour la représentation syndicale.

  • 4 postes supprimés d’aide de laboratoire aux collèges Euréka et Marie Curie à Troyes, François Legros et Université à Reims, ont une carte scolaire.
  • 3 postes d’adjoint de direction au chef d’établissement supprimés aux collèges Mont d’Hor à Saint Thierry et Françoise Dolto à Nogent et au lycée François 1er à Vitry le François.

Les mesures budgétaires concernant les emplois de personnels administratifs, de laboratoire et de direction des BOP 141 et 214 se traduisent par une baisse de dotation de 15 postes pour l’académie de Reims. Les décisions prises conduisent au retrait de 4 emplois pour les postes de laboratoire, de 4 emplois administratifs en EPLE, de 4 emplois en services académiques et de 3 emplois de personnels de direction.

Deux groupes de travail ont été réunis afin d’examiner ces mesures. Le premier groupe de travail a examiné les mesures concernant les postes de laboratoire. Le second, consacré aux personnels administratifs en EPLE, a permis d’examiner l’évolution de l’implantation des emplois administratifs en établissement.

Le barème de répartition des postes administratifs a servi de base de réflexion mais il a évidemment été tenu compte des situations particulières des établissements et de l’impact en termes de gestion des ressources humaines. Un redéploiement de postes touchant 16 EPLE est envisagé.

L’évolution de la carte comptable a été prise en compte tout en veillant à la structure des agences comptables ainsi qu’à la charge particulière des lycées professionnels. Une réflexion sera menée à partir de la rentrée 2018 sur la répartition des emplois entre les différents services des EPLE (service intendance, service administratif et agence comptable), sur une actualisation du barème académique avec la prise en compte notamment de critères comptables et financiers, ainsi que sur la typologie des EPLE (prise en compte de la charge particulière des lycées professionnels).

 

  • 17,5 postes de personnels administratifs supprimés :
    • 1 poste d’adjoint au lycée Jean Moulin à Revin                                         ® carte scolaire
    • 1 poste d’attaché    au lycée Bazeilles                                                            ® carte scolaire
    • 1,5 poste de secrétaire au lycée Bazeilles                                                    ® carte scolaire
    • 0,5 poste d’adjoint au collège Pithou à Troyes                                          ® carte scolaire
    • 1 poste d’adjoint au lycée Marie de Champagne à Troyes                    ® agent contractuel
    • 1 poste d’attaché au lycée Chrestien de Troyes                                        ® carte scolaire
    • 0,5 poste de secrétaire au lycée Chrestien de Troyes                             ® carte scolaire
    • 1 poste de secrétaire au lycée François 1er à Vitry le François              ® agent contractuel
    • 1 poste d’attaché au lycée Jean Talon à Châlons en Champagne       ® départ en retraite
    • 1 poste d’adjoint au lycée Georges Brière à Reims                                  ® carte scolaire
    • 1 poste de secrétaire au lycée Colbert à Reims                                         ® carte scolaire
    • 1 poste d’attaché au collège Colbert à Reims                                             ® carte scolaire
    • 1 poste d’adjoint au lycée Diderot à Langres                                              ® agent contractuel
    • 4 postes dans les DSDEN (1 par structure sans connaissance du corps)

®   2 départs en retraite, 1 carte scolaire, 1 poste vacant

    • 1 poste au Rectorat de Reims (sans connaissance du corps)                ® ?
  • 9,5 postes de personnels administratifs créés :
    • 1 poste d’attaché au lycée J.B. Clément à Sedan
    • 1 poste de secrétaire au lycée J.B. Clément à Sedan
    • 1 poste d’attaché au lycée Edouard Herriot à Sainte Savine
    • 1 poste de secrétaire au lycée Camille Claudel à Troyes
    • 1 poste d’adjoint au lycée Colbert à Reims
    • 1 poste d’attaché au lycée Colbert à Reims
    • 1 poste de secrétaire au collège Colbert à Reims
    • 1 poste d’adjoint au collège Raymond Sirot à Gueux
    • 0,5 poste de secrétaire au collège Université à Reims
    • 1 poste au Rectorat de Reims (sans connaissance du corps)

Vote : contre à l’unanimité pour la représentation syndicale.

 

4/ Barème académique de mutation des personnels ATSS

Nus ne sommes pas d’accord avec certains éléments du nouveau barème, comme le sort réservé aux mesures de carte scolaire et qui sont reléguées après les priorités légales.

Pour le reste c’est une mise en concordance avec le barème national qui lui-même s’est mis aux normes réglementaires.

 

Les deux points à l’ordre du jour pour lesquels le vote a été unanimement contre ont été représentés aux membres du CTA le 27 mars 2018. Notre employeur n’ayant rien modifié le vote a été le même.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CTS - CTA

Repost0

Publié le 3 Avril 2018

COMPTE-RENDU DE LA C.A.P.A DES SAENES DU 29 MARS 2018

 

Présents :

6 représentants de l’Administration.

10 représentants syndicaux.

 A&I-UNSA et  CGT-EDUC’ACTION/ SNASUB-FSU)

 

Le quorum étant atteint, M. BOURGERY a déclaré la séance ouverte à 14h40.

Secrétaire de séance : Mme MILLOT

 

Il est demandé si les postes non pourvus à l’examen professionnel sont reportés au tableau d’avancement.

M. BOURGERY répond que 3 postes sont reportés en classe supérieure et 1 poste en classe exceptionnelle.

Il est souligné que l’effort n’est pas le même entre passer un examen et s’inscrire sur un tableau d’avancement.

M. BOURGERY précise qu’il sera porté un éclairage sur les attentes du jury concernant l’examen professionnel afin que les candidats soient mieux préparés.

 

1 – APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA CAPA DU 6 JUIN 2017  :

 

Aucune observation n’étant apportée, le procès-verbal est adopté à l’unanimité.

 

2 – LISTE D'APTITUDE SAENES

 

Cette année 8 promotions possibles dont 2 en requalification pour 126 dossiers présentés. Mme HOFMANN nous informe que Mme ARNOULD n’est plus candidate. 1 requalification devra concerner le BOP 141 (EPLE) et 1 le BOP 214 (Administration).

 

2 dossiers de requalifications ont été retenus et 6 promotions au titre de la liste d’aptitude. Mme HOFMANN précise que le but de la requalification est aussi de pouvoir demander des transformations de poste.

 

Les dossiers retenus sont les suivants :

 

LISTE PRINCIPALE

 

             1-Mme LANDOIT Evelise / EPLE 51

2-Mme ROBERT Valérie / EPLE 51 - Requalification

3- Mme JAUMAIN Muriel / DSDEN 51

4-Mme CAGNAC Fabienne / CREPS (liste complémentaire 2017)

5-Mme GRADOS Fanny / UTT

6-Mme FLORE Carole / RECTORAT - Requalification

7-Mme HUCK Nadège / RECTORAT

8-Mme LELARGE Paulina / EPLE 10

 

LISTE COMPLEMENTAIRE

           

1-Mme BOUGY Emmanuelle / CREPS

 

Mme HOFMANN précise que Mme JAUMAIN aura la possibilité de rester à la DSDEN sur un poste de B, que Mme HUCK est déjà sur un poste de B et qu’elle sera donc promue sur son poste. Mme GRADOS bénéficiera d’une requalification au titre de l’enseignement supérieur.

 

3 – TABLEAU D’AVANCEMENT DES SAENES Classe Supérieure

 

9 possibilités de promotion + 3 supplémentaires non pourvues à l’examen professionnel pour 72 dossiers présentés.

 

1 personne a obtenu 3 voix et 14 ont obtenu 2 voix. Les critères retenus pour la sélection sont l’ancienneté dans le grade puis l’ancienneté des services.

 

Après examen, sont retenus les dossiers suivants :


LISTE PRINCIPALE

 

-Mme BOUCLIER Brigitte / UTT

-Mme DEBETTE Christine / RECTORAT

-Mme DELAHAIGUE Christine / EPLE 51

-Mme DIDIER Anne-Marie / EPLE 51

-Mme FAUCHER Hélène / URCA

-M. FOUQUET Renaud / EPLE 08

-Mme GERARD Véronique / DSDEN 08

-Mme GOUSTIAUX Dominique / RECTORAT

-Mme PETRY Laurence / EPLE 10

-M. ROETTGER Hervé / EPLE 08

-Mme TAPIN Michèle / EPLE 08

-Mme WASLET Séverine / EPLE 08

 

LISTE COMPLEMENTAIRE

 

-Mme BOULZE Karine / EPLE 08

 

4 - TABLEAU D’AVANCEMENT DES SAENES Classe Exceptionnelle

 

6 possibilités de promotions + 1 supplémentaire non pourvue à l’examen professionnel pour 56 dossiers présentés.

 

1 personne a obtenu 3 voix et 10 ont obtenu 2 voix. Les critères retenus pour la sélection sont l’ancienneté dans le grade puis l’ancienneté des services.

 

Après examen, sont retenus les dossiers suivants :

 

LISTE PRINCIPALE

 

-Mme BEAUDIERE Corinne / CROUS

-Mme CHARBEY Delphine / RECTORAT

-Mme GAUTHIER Régine / EPLE 51

-Mme HANOUZET Carine / RECTORAT

-M. MARMION Vincent / URCA

-Mme MATEOS Monique / EPLE 10

-M. SOURDET Sylvain / ENSAM

 

LISTE COMPLEMENTAIRE

 

-Mme PUCCILLI Valérie / EPLE 08

 

 

Aucune question diverse n’étant soulevée, la séance est levée à 15h44

 

 

Les représentant·e·s A&I-UNSA Reims :

MICHEL Patrick, FERAUX Alexandra, JOANNIN Sylvie, HENRY Cyril, LEGER Brigitte      

 

Voir les commentaires

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #CAPA

Repost0