compte rendu du CTA DU 18/10/2016 : RIFSEEP volet CIA

Publié le 19 Octobre 2016

Après deux groupes de travail sur la mise en œuvre de la politique indemnitaire académique pour les personnels administratifs (CIA) qui n’ont abouti à aucune proposition acceptable pour l’ensemble des personnels administratifs, le CTA s’est prononcé hier à l’issue de débats animés.

Même si les négociations ont permis une belle avancée, grâce aux propositions faites par Madame la Rectrice en séance, suite à nos interventions, nous ne sommes pas satisfaits de l’inéquité faite entre les corps et nous demandons à ce que le CIA soit revu tous les ans.

 PROPOSITION DU RECTORAT

La proposition du Rectorat était un versement du CIA à seulement 33% des personnels administratifs A et B et à 100% des personnels de catégorie C. Ce qui aurait représenté alors un hypothétique versement de 1 500 € tous les 3 ans pour les A et de 500 € tous les 3 ans pour les B.

 A&I-UNSA a avancé différents arguments qui ont permis de faire évoluer la proposition du Rectorat car nous sommes farouchement opposés au principe même d’une prime « au mérite » (selon le Rectorat) ou d’une prime selon la valeur professionnelle (selon notre syndicat).

Par ailleurs, cette prime est éphémère : un coup je perçois, un coup je ne perçois pas ! La carotte et le bâton ! Une année je la mérite et une autre année, non ! Lorsque l’on se situe au sommet de l’échelle indiciaire et l’on perçoit une IFSE importante, cette prime éventuelle n’est pas importante. Mais si l’on est en bas de la grille indiciaire et que l’on perçoit une IFSE du groupe le plus bas, alors, oui, la prime de fin d’année est importante et ne peut pas être aléatoire et attachée à une pseudo « valeur professionnelle » que je n’aurai plus !

 

Nous avons proposé la politique indemnitaire du « tout ou rien » :

-          Soit il n’y avait pas de CIA et les montants dédiés au CIA étaient versés dans la part pérenne de l’IFSE à tous ;

-          Soit le montant du CIA était le même pour tous les corps, tous les collègues et versé tous les ans ;

Car nous avions de vrais doutes :

-          Qui nous garantissait que les personnels qui auraient bénéficié du CIA cette année ne le seraient pas l’année prochaine et la suivante ?

-          Qui nous garantissait que tous les personnels auraient perçu le CIA au bout d’un cycle de 3 ans ?

-          Qui nous garantissait que l’année prochaine, ces modalités seraient maintenues suite aux élections présidentielles ?

-          Quelle instance paritaire nous permettra de vérifier la régularité de ce dispositif ?

 

Enfin, pour nos collègues de catégorie C, selon le Rectorat et pour mémoire : ils ont vu la prime de fin d’année de 400 € intégrée dans leur IFSE mensualisée. Ils ont également bénéficié d’une revalorisation de 80 €.

A&I-UNSA rappelle que dans le cadre de la priorité à la catégorie C (mandat porté très fort et très haut par l’UNSA alors que d’autres syndicats ne le voulait pas) la mensualisation de la prime de fin d’année dans l’IFSE de la catégorie C n’est pas une décision académique mais bien une commande de la Ministre de la Fonction publique de la même manière qu’on été réévalué les grilles indiciaires en 2014 et 2015.

C’est pourquoi, lors des différents groupes de travail, nous avons œuvré pour que la catégorie C soit bien intégrée dans le dispositif du CIA, ce qui n’était pas prévu initialement.

 Mais nous ne considérons pas que ce CTA est une fin en soi !

A&I-UNSA demande à ce qu’il y ait un lissage identique entre les trois catégories. En effet, la catégorie B se retrouve à nouveau lésée par les montants proposés, trop proches de la catégorie C et bien trop éloignés de la catégorie A.

 

CE QUE NOUS AVONS OBTENU POUR 2016 :

 

TOUS LES PERSONNELS ADMINISTRATIFS POURRONT BENEFICIER 

DU COMPLEMENT INDEMNITAIRE ANNUEL

(sous réserve que le compte-rendu de l’entretien professionnel soit positif),

selon les montants suivants :

 

* 500 € par an pour les personnels de catégorie A ;

* 166,67 € par an pour les personnels de catégorie B ;

*150 € par an pour les personnels de catégorie C.

 

 

NOS COLLÈGUES CONTRACTUELS NE SONT PAS OUBLIÉS. ILS CONSERVERONT UNE PRIME  de fin d’année de 400 € maximum selon la durée d’embauche sur l’année 2016 !!

 

Vos représentants au CTA

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #INDEMNITAIRE

Repost 0
Commenter cet article