GT BILAN SOCIAL DU 10/12/2020

Publié le 14 Décembre 2020

GT BILAN SOCIAL DU 10/12/2020

cher.e.s adhérent.e.s , cher.e.s collègues

Il y a eu un Groupe de Travail (GT) le 10/12/2020 concernant la lecture du Bilan Social de l'académie de Reims avant parution finale. La Fédération Unsa Education de Reims, représenté par Myriam (A&I UNSA), était présente.

L'employeur annonce que se sera le dernier Bilan social connu sous cette forme. A compter de l'année prochaine, ce sera un rapport social unique (RSU) qui devra être par année civile.

Dans ce bilan social l'employeur a expliqué la volonté académique de faire un rapport plus lisible avec plus de données genrées, de graphiques et d'histogrammes, des grands axes, différentes thématiques (action sociale, rémunérations, modalités d'accès aux corps, genres...)

 

Plusieurs points ont été signalés par la fédération à l'employeur pour les personnels administratifs :

Sur la formation (PAF)

- Les personnels administratifs ne sont pas assez présents aux formations. Ce n'est pas tant le manque de formation qui est responsable de ce constat car le Plan Académique de Formation (PAF) est assez bien fourni. Cependant c'est la problématique que le personnel administratif ne peut pas ou très peu se rendre disponible pour suivre les formations A cela plusieurs facteurs  dont la suppression de postes Administratifs dans les EPLE et SERVICES durant des années. Il y a donc une tension permanente sur les postes de travail. Une absence équivaut à un retard de travail car ce dernier n'est pas transféré à un autre collègue. Et même si tel est le cas il y aurait une stigmatisation du collègue qui s’absente,  pas forcément par la hiérarchie mais par soi-même et par les autres collègues.

L'UNSA Education a encouragé l'employeur à poursuivre une campagne de communication en appuyant sur les priorités de la formation.

Beaucoup d’agents administratifs renoncent à se rendre à une formation quand ils découvrent qu'ils doivent faire plus de 300 kms aller/retour en une seule journée pour participer à une formation.

Les opérations de mutation hors mouvement et au fil de l'année, essentiellement pour les personnels administratifs de catégories A (PRP, BIEP, concours IRA, concours directs internes et externes, etc), ne sont pas recensés et représentent un nombre plus important d'entrées que le mouvement qui n'existe presque plus pour cette catégorie.

L'employeur a précisé que l’académie souhaite travailler sur plus de formation des personnels administratifs surtout sur la prise de fonction ou accompagnement d'un nouveau poste.

 

Sur le suivi individualisé des personnels

L'employeur a constaté que dans l'académie de Reims il y a un sous recensement des personnels reconnu travail handicapé vis à vis des chiffres nationaux. Encore maintenant bcp de personnels qui pourrait être reconnus travailleurs handicapés ne sont pas recensés. L'employeur signale que les personnels trouvaient un intérêt effectif à être recensés. L'académie de Reims doit persévérer et peaufiner sa  communication sur le dispositif et sur les possibilités de moyens en matériel et en aménagements. Car l'employeur affirme qu'il a une attention particulière aux équipements et prises en compte dans les dépenses de fonctionnement du rectorat.

Pour l'adaptation aux postes de travailL'académie a renforcé le dispositif en menant des entretiens intermédiaires durant l’année du dispositif (ajustement et accompagnement), les demandes sont traitées au cours de l'année au fil de l'eau. L'employeur fait le constat qu'une action serait à convenir sur l'identification en amont des postes possibles et susceptibles d'être adaptés.

Pour l'évolution professionnelle : les conseiller.e.s  ont pu optimiser leur temps de travail dans ce contexte de crise sanitaire afin de pouvoir mener plus d'entretien (téléphone, visio).

 

Publié dans #GT, #DIALOGUE SOCIAL

Repost0
Commenter cet article