Questionnaire réouverture des EPLE

Publié le 14 Mai 2020

Questionnaire réouverture des EPLE

Sur la question importante de la réouverture des collèges et des lycées qui doit obéir à un protocole sanitaire national complexe afin de répondre en meilleure sécurité possible à des considérations économiques, pédagogiques et sociales ce fut l’occasion pour nous :

  • de demander que la communication institutionnelle sur la réouverture s’adresse également aux personnels administratifs et ne soit pas tournée exclusivement vers les enseignants et les personnels de direction ;
  • de dénoncer que dans certaines académies, aucuns moyens de protection ne soient mis à la disposition des personnels administratifsvoire que l’on fasse reposer sur les seuls gestionnaires des établissements le soin de passer les commandes des équipements de protection pour l’ensemble des personnels non enseignant !

Le problème, c’est que pour l’instant, le ministre n’apporte pas de réponses concrètes à ces questions, même s’il s’est dit preneur de nos suggestions.

Or des questions de responsabilité se posent.

En EPLE, face à cette réouverture soumise à un protocole complexe inscrit dans une réalité complexe, les personnels ne peuvent être astreints qu’à une obligation de mise en œuvre, qui consiste à utiliser les moyens mis à disposition par l’État employeur et les collectivités locales.

Questionnaire "réouverture des EPLE"

Sans moyens on ne met rien en œuvre et sans mise en œuvre on n’obtient pas de résultat.

Cela personne ne saurait le reprocher aux personnels administratifs des EPLE.

Vous aviez accepté de répondre aux questionnaires EPLE. Aujourd’hui, nous vous redonnons la parole afin de continuer à agir au plus près de vous.

Nous avons joint au questionnaire EPLE un fichier d’aide à la mise en œuvre du protocole élaboré par la section A&I UNSA de l’académie d’Orléans Tours. En vous permettant de faire le bilan de ce que vous constatez dans votre établissement, il vous permet également de prendre la mesure de la tâche et de sa faisabilité, au-delà des discours des « y’a qu’à faut qu’on » que trop souvent nous entendons. 

 

 

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #EPLE

Repost0
Commenter cet article