2017 : L'ANNÉE DES CHOIX

Publié le 3 Février 2017

 
2017 : l'année des choix
 

 

Un impératif : Défense de la fonction publique de carrière
Une exigence : Filière administrative interministérielle et intercatégorielle
Une priorité : Mise en place des CIGeM pour les catégories C et B

Lors de notre conseil national du 1er février 2017, nous avons rappelé nos positions alors que se profilent les élections présidentielles puis législatives d’ici juin 2017.

A&I-Unsa approuve sans ambiguïté l’interpellation par l’Unsa des candidats démocrates à la présidence de la République, notamment sur les thèmes de la démocratie sociale, de la défense de la sécurité sociale et des régimes de retraites, du renforcement des services publics au sein de la Nation et des usagers.
Conformément à la charte de l’Unsa, notre syndicalisme est porteur de valeurs qui sont incompatibles avec celles d’un parti extrémiste et xénophobe comme le front national.
Les 25 exigences portées par l’UNSA Education auprès des candidats de l’arc républicain sont les nôtres.


A&I-Unsa, en cette année 2017, année de tous les choix, entend rappeler :

  • Son impératif
  • Son exigence
  • Sa priorité

Son impératif, la défense, au sein d’une fonction publique de carrière, des personnels de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la jeunesse et des sports au sein d’un grand ministère du pôle éducatif de la maternelle à l’université.

Son exigence, la défense et l’illustration d’une fonction publique statutaire fondée sur la filière administrative interministérielle et intercatégorielle.

Sa priorité, la mise en place des CIGeM des catégories C et B permettant à ces collègues un vrai développement de carrière.


Héritière et porteuse des valeurs du conseil national de la résistance-CNR-, la fonction publique est au service des citoyens. Aujourd’hui, avec l’UNSA fonction publique, nous sommes porteurs de son renouveau, au travers du dispositif Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations. Ce dispositif n’est pas parfait. Des difficultés demeurent dans sa mise en œuvre, des lacunes subsistent dans son architecture.
Mais il existe, porteur d’avenir contre tous ceux qui voudraient démanteler, démembrer, détruire.


Il faut être ambitieux pour les femmes et les hommes qui font la fonction publique, il faut être ambitieux pour celles et ceux qui œuvrent à la réussite de l’école. Nous revendiquons pour tous une formation initiale et continue de qualité permettant à la fois l’épanouissement individuel et la qualité du service rendu. Nous exigeons, dans tous les secteurs,  la reconnaissance des personnels administratifs C, B, A, au service de la réussite des élèves et des étudiants. Dans de trop nombreux cas encore, leur rôle est contesté : place de l’adjoint gestionnaire et de l’équipe  administrative dans les EPLE, place de l’AENES dans l’administration des CROUS, des universités, de jeunesse et sports.


Ensemble et unis toujours, déterminés, plus que jamais.

 

 

Jean-Marc Boeuf

Secrétaire général

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Repost 0
Commenter cet article