Taux et indemnités : l’UNSA demande des revalorisations

Publié le 7 Octobre 2016

Taux et indemnités : l’UNSA demande des revalorisations

Dans la continuité de ses précédentes interventions, à l’heure de l’étude du budget 2017, l’UNSA Fonction publique a demandé à la ministre de la fonction publique la revalorisation de certains taux et indemnités applicables aux agents de la fonction publique.
Ainsi, pour l’UNSA, le barème permettant l’accès à la prestation repas doit être revu, comme doit l’être les taux de remboursement des frais de mission ou l’indemnité pour travail de nuit.
Conformément à ce qui vous été annoncé lors du BN du 28 septembre, l'UNSA Fonction publique a adressé le 4 octobre un courrier à Annick Girardin, ministre de la fonction publique, afin de lui demander la révision de plusieurs taux et indemnités dont certains n’ont pas évolué depuis plus de 20 ans, notamment :
L’indice plafond permettant l’accès à la subvention interministérielle de participation au prix des repas. Les taux des indemnités de mission et ses modalités de remboursement. Les taux des indemnités de travail de nuit et de certains travaux spécifiques. Les taux pour travaux dominicaux.
Pour l'UNSA Fonction Publique cette liste n'est pas exhaustive, nous estimons qu’un chantier général sur les différents taux et indemnités doit être ouvert. Les fédérations sont donc invitées à faire connaître les différents dispositifs qu'elles considèrent devoir faire partie de ce chantier.



 

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #DIVERS

Repost 0
Commenter cet article