GROUPE DE TRAVAIL "REQUALIFICATION" du 17/06/2016

Publié le 21 Juin 2016

GROUPE DE TRAVAIL DU 17 JUIN 2016

REQUALIFICATION DES POSTES

 

Ce groupe de travail est présidé par la secrétaire générale adjointe, DRH Mme VIOT-LEGOUDA.

Il consiste à identifier les critères qui permettront de définir les postes requalifiables de B en A et de C en B en EPLE et en services académiques.

Il est à noter et à préciser que la liste d’aptitude reste principalement la base de la promotion suivant les critères d’avancement définis lors des précédents groupes de travail.

La requalification a pour but de mettre en adéquation le statut des agents avec les fonctions exercées. Le nombre de promotions restant très faible, il est nécessaire de définir des critères précis.

En EPLE de B en A :

Le statut de la catégorie B ne prévoit pas qu’un agent B soit Adjoint - Gestionnaire. Cette fonction relève d’une catégorie A. Il y a environ 70 Adjoints - Gestionnaires de catégorie B dans notre académie.

Les critères retenus par ordre de priorité sont les suivants :

  1. La catégorie de l’établissement
  2. L’appartenance à REP – REP+
  3. Le volume financier
  4. Le nombre de personnels ATTE

Les autres personnels en EPLE qui pourraient prétendre à une requalification sont les B exerçant des fonctions de fondé de pouvoir en agence comptable. Pour départager 2 candidats, la taille de l’agence comptable serait prise en compte.

EN SERVICES ACADEMIQUES DE B EN A :

Seraient concernés :

  1. Les chefs de bureau au Rectorat
  2. Les chefs de division dans les DSDEN
  3. Les responsables de service mutualisé

EN EPLE DE C EN B :

Seraient concernés :

  1. En Intendance, les chargés de comptabilité
  2. En Secrétariat, les secrétaires de direction en Lycée

A et I Unsa précise que toutes les secrétaires de direction sont des postes requalifiables. En effet, les compétences attendues sur ces types de postes dépassent les tâches d’exécution qui concernent les catégories C.

Il a été évoqué que les postes de secrétaires des établissements n’ayant pas de principaux adjoints (notamment les établissements de catégories 1) pourraient être envisagés. Cependant se pose la question des Adjoints – Gestionnaires de catégorie B qui se retrouveraient aux mêmes grades que les secrétaires. La requalification des adjoints – gestionnaires doit déjà s’opérer.

EN SERVICES ACADEMIQUES DE C EN B :

Le registre des métiers prévoit qu’un gestionnaire peut être aussi bien C que B pour occuper cette fonction. A défaut de pouvoir requalifier tous le C en B, il faut différencier les postulants par d’autres critères.

Seraient concernés, les agents qui assumeraient des fonctions transversales à leur poste de travail (tutorat, formations de collègues, référent CIC, fonctions particulières…).

Par ailleurs, pour respecter une certaine équité dans chaque service, A et I Unsa a demandé l’analyse de la cartographie des postes. Le rectorat a indiqué qu’en cas de départ à la retraite ou d’une mutation, un travail serait mené pour obtenir un équilibre du nombre de C et de B dans les bureaux.

A et I en profite pour vous rappeler l’importance de la fiche de poste.

Marie Claude FORTIER – Chantal DESTRUMELLE – Nacima FARES – Patrick MICHEL – Christophe SCHLIENGER

Vos représentants d’A&I UNSA

 

 

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #GT, #CARRIERE

Repost 0
Commenter cet article