Compte rendu de la réunion « heures info syndicales » du vendredi 22 avril 2016

Publié le 2 Mai 2016

au lycée le Château à Sedan

au lycée Camille Claudel à Troyes

au LP Yser à Reims

au collège Ortiz à Saint Dizier

Accueil par le café et viennoiserie

1/ Présentation

Présentation du personnel présent-e à cette réunion par un tour de table.

2/ Présentation du syndicat A & I UNSA

  • personnels ici présents à cette réunion. (rôle, fonction)
  • Organigramme
  • Représentant au Bureau Académique A & I UNSA Reims
  • etc.

3/ Réduction d’ancienneté :

Il n’y a plus de campagne d’avancement d’échelon pour la catégorie B et la catégorie A.

Cependant attention car la campagne de la catégorie B est sur le budget 2015 depuis septembre 2015 jusqu’à aout 2016 et la décision n’a été présentée qu’en février 2016 mais n’a pas été encore votée à ce jour. La catégorie B devra avoir aussi une dernière campagne d’avancement d’échelon pour 2016. Nous faisons remonter le problème au niveau National.

Il reste la dernière campagne pour la catégorie C en 2016 mais elle se fera plus tôt que les années précédentes à savoir au plus tard début octobre 2016 plus tôt que fin novembre. (à noter pour les commissaires paritaires).

4/ Cadencement unique :

  • pour tous les versants de la fonction publique (Etat, territoriale et hospitalière) il y aura un cadencement unique à terme de la mise en place des nouvelles règles.

5/ PPCR :

Pas de changement sur les salaires, mais augmentation des points d’indice. L’Etat prend à sa charge la différence qui a un impact sur la retraite.

  • Pour la catégorie C :

Il y aura un changement de grade passant de 4 grilles de salaire à 3 grilles. (avec des reports ou non d’ancienneté et changement d’échelon selon chaque cas).

  • Pour la catégorie B :

Il n’y a pas de changement mais seulement une augmentation de l’indice sans évolution de salaire.

Pour la classe exceptionnelleil y a un problème avec le passage vers la catégorie A qui a un indice de grade type B soit une moindre rémunération qu’avec le dernier échelon de la classe exceptionnelle.

  • Pour la catégorie A :

changement de grade, avec la création d’une hors classe qui reste encore hors de porté pour beaucoup de collègues A.

Il y a beaucoup d’échelon dans chaque grille pour les échelles de rémunération.

6/ Requalification pour l’académie de Reims :

La requalification est donnée pour des postes de catégorie effectuant des missions d’une catégorie supérieure. Par exemple une catégorie C (dit mission d’exécution) faisant des missions de rédaction type catégorie B).

Lors d’une demande de requalification, il est important de bien travailler sa fiche de poste (mise à jour minimum à chaque entretien professionnel avec son-sa supérieur-e hiérarchique), de prendre en considération la valeur de l’agent et d’avoir une lettre de motivation bien écrite et détaillée (éviter de dire que c’est uniquement pour gagner plus d’argent par exemple).

Il y a eu un groupe de travail à ce sujet en 2013 avec la ministre de la FP qui proposait 300 postes à la requalification car par exemple pour la catégorie C qui a des missions d’exécutions à l’heure actuelle il n’en n’est presque plus.

Un groupe de travail sur la requalification a été mené dernièrement dans l’académie de Reims.

  • l’administration a intégré la requalification cette année. (Sur 6 postes de catégorie B, 2 étaient pour la requalification de C en B et 4 pour la liste d’aptitude).
  • elle a également revue le critère d’avancement mais cela reste tout de même encore opaque, notamment dans les services où le travail d’identification n’est pas fait. Par exemple dans les EPLE la catégorie B en poste de gestionnaire effectue des missions de catégorie A. Puis un autre exemple dans les services académiques il y a encore des chef-fe-s de division qui sont de catégorie B. Pour les collègues en EPLE, un travail de classement d’établissements avec des critères bien définis doit être réalisé. Nous sommes toujours dans l’attente d’un groupe de travail dans ce sens.

7/ La fiche de poste :

Il est indispensable d’avoir une fiche de poste (actuellement seul 33% du personnel à une fiche de poste réellement renseigné selon les missions faites).

Il est important de bien noter ses missions sur la fiche de poste d’autant plus que cette dernière sert de base pour la nouvelle indemnité mise en place la RIFSEEP (Voir ci-dessous). Effectivement c’est sur cette base que l’indemnité IFSE d’un-e agent va être calculée.

8/ Le nouveau régime indemnitaire RIFSEEP :

Le RIFSEEP se compose de deux indemnités, l’une intitulée « IFSE » est fixée mensuellement par les missions confiées à l’agent et négociable tous les 3 ans entre l’agent et le supérieur hiérarchique. Une autre indemnité intitulée « CIA » versée en une ou deux fois et qui est fixée selon le mérite de l’agent, sa valeur ajoutée au sein du service et les missions exceptionnelles qu’il-elle a faite. Cette dernière ne doit pas dépasser 15% de IFSE, pour les catégories A, 12% pour les catégories B et 10% pour les catégories C.

Pour l’académie de Reims, les propositions faites par le rectorat lors des deux derniers groupes de travail ne nous satisfont pas. Nous sommes dans l’attente d’un nouveau groupe de travail afin de ré étudier le dossier avant validation au prochaine CTA du mois de juin 2016.

9/ Mouvement :

Il faut bien se renseigner sur le poste que l’on souhaite avoir lors d’une demande de mouvement. Tous les postes sont susceptibles d’être vacants. En effet, certains postes apparaissent vacants car il s’agit d’une certitude (départ en retraite…).

Attention à la mention tous poste car cela veut dire que cela peut être n’importe où !. Il faut être sûr de vouloir partir.

Attention aussi au choix des vœux car même le 6ème vœux peut être important il ne faut pas le mettre par défaut.

Penser lors de mouvement à remplir la fiche de renseignement en amont fourni par notre syndicat pour que nous puissions avoir toutes les informations nécessaires lors de la CAP, cette fiche est très importante tous ce qui est noté dessus peut faire l’objet d’une demande de révision de la décision de l’administration en cas de soucis (barème égal…).

 

Laurence PERARDOT - Mickaël ADAMCKIEWIZ – Nacima FARES

Rédigé par Syndicat AetI - UNSA

Publié dans #REUNIONS D'INFOS

Repost 0
Commenter cet article